Assurer une voiture d’occasion implique quelques précautions préalables, mais c’est aussi souvent le moment de redéfinir le niveau de couverture et ainsi économiser sur son contrat d’assurance auto ! L’olivier – assurance auto vous explique tout.

Achat d’un véhicule d’occasion et assurance

Vous comptez acheter une voiture d’occasion prochainement ? Sachez qu’avant l’acte d’achat, il vous faudra souscrire un contrat d’assurance afin d’être assuré dès la prise de possession du véhicule. En effet, il est interdit de conduire une voiture tant que vous n’êtes pas assuré !

En communiquant la date et l’heure d’achat de votre future voiture, votre assureur pourra vous couvrir dès cette date et vous pourrez ainsi circuler en toute sérénité.

Dès lors, vous avez un délai d’un mois pour vous rendre en Préfecture et mettre la carte grise à votre nom. Pendant ce délai, vous pouvez néanmoins circuler avec la carte grise de l’ancien propriétaire.

Choisir la formule adaptée à vos besoins

Si un véhicule d’occasion coûte moins cher à l’achat, il coûte aussi souvent moins cher à assurer ! Si le véhicule que vous cherchez à assurer est ancien et de faible valeur, il est sans doute peu judicieux d’opter pour une couverture tous risques. Une assurance au tiers ou intermédiaire est dans ce cas plus adaptée et vous permettra d’économiser sur votre facture d’assurance !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à visiter notre page sur la différence entre assurance tiers et assurance tous risques.

Bon à savoir

Vous venez d’acheter une voiture d’occasion, et vous vous apercevez au bout de 15 jours d’utilisation qu’il y a un vice caché. C’est dans ce cas de litige liés à l’auto (garagiste, contrôle technique, achat ou vente d’un véhicule), que la garantie protection juridique vous assiste dans vos démarches. La protection juridique fait valoir vos droits, que ce soit à l’amiable ou devant un tribunal, et ce, aux frais de votre assureur auto.