Assurance logement social

Assurance logement social

Comme pour une location classique, un logement social répond à la même obligation d’assurance. Recevez votre attestation immédiatement après la souscription.

En seulement 3 minutes, obtenez votre devis d’assurance habitation.

Obtenir mon prix

Assurance habitation logement social : les avantages de L'olivier

Une protection immédiate

En tant que locataire, vous devez souscrire à une assurance habitation et fournir une attestation auprès de votre bailleur. Même en logement social HLM, vous devez vous protéger contre les risques locatifs. Grâce à notre assurance en ligne, vous pouvez vous assurer dès aujourd’hui. Vous recevrez en quelques minutes, votre attestation par mail.

L’assurance au prix juste

Pour répondre à la demande des ménages à faibles revenus, nous proposons une formule Essentielle qui contient toutes les garanties nécessaires, à petits prix. Assurez votre logement dès 7€/mois sans faire de compromis.* Chez L’olivier, pas besoin de casser sa tirelire pour bénéficier d’un service de qualité.

En cas de sinistre, nous vous re-logeons**

Un dégât rend votre appartement inhabitable ? Dans le cas où un sinistre vous empêche de rester à votre domicile, nous vous trouvons un logement temporaire à proximité de votre domicile et prenons en charge les frais d’hébergement.

Assistance 24/7 en cas d'urgence

Dans tous nos contrats d’assurance multirisques habitation, que vous soyez locataire, propriétaire ou propriétaire bailleur, se trouve la garantie Assistance. 24/24, 7/7,  nous sommes là pour vous aider dans les situations les plus difficiles directement depuis notre page contact.

Assurer un logement social

Droits et obligations d’un logement social

Tout d’abord, les locataires de logements sociaux signent un bail de locataire classique. C’est-à-dire que le contrat de location d’un logement social est le même que pour une location ordinaire. Par conséquent, ils ont les mêmes droits et obligations. 

Ainsi, le locataire a le droit à un logement décent avec les équipements nécessaires et le maintien de ces équipements en bon état d’usage. Il a le droit d’obtenir chaque mois, une quittance de loyer.

De la même manière, il a l’obligation d’entretenir cet appartement, d'accepter les travaux du propriétaire, de payer son loyer en temps et en heure, et de souscrire à une assurance habitation contre les risques locatifs.

Assurance d’un logement social

Puisque vous allez signer un bail d’habitation classique, vous devez souscrire une assurance en résidence sociale. Deux assurances s’offrent alors à vous : l’assurance responsabilité civile ou l’assurance multirisque habitation (MRH). La première couvre uniquement votre responsabilité en cas de sinistre, tandis que la seconde vous offre un panel de garanties plus large et souvent plus adapté à la location. 

Notez que sans assurance, l’organisme gérant le logement social peut prendre une assurance à votre place et impacter le coût directement sur votre loyer. Il peut aussi, tout simplement, vous refuser la location du logement.

Faire un devis

Assurance habitation HLM : que faire en cas de sinistre ?

En cas d’urgence, notre assistance vous accompagne 7j/7 et 24h/24 directement depuis notre page contact.  Nos équipes sont là pour répondre à vos questions et trouver avec vous la meilleure solution. Suite à un dégât des eaux, un vol, un incendie, ou tout autre dommage, vous devez d’abord déclarer les dégâts auprès de votre assureur. Cette déclaration est possible par téléphone ou par mail à l’adresse sinistre.habitation@lolivier.fr. Pour s’assurer de la bonne gestion de votre dossier, veuillez respecter les délais de déclaration indiqués pour chaque garantie. Par exemple, vous avez 5 jours ouvrés pour déclarer un incendie, 10 jours ouvrés pour une catastrophe naturelle et seulement 2 jours ouvrés dans le cas de la garantie vol et vandalisme. Selon la garantie et les causes du sinistre, votre assureur est là pour vous dédommager. Pour en savoir plus sur la gestion des sinistres habitation chez L'olivier et sur les spécificités de votre contrat, rendez-vous sur notre page Sinistres.

Louer un logement social

Qu’est-ce qu’un logement social ?

Un logement social ou habitation à loyer modéré (HLM) est une solution d’hébergement destinée aux ménages dont les revenus sont considérés comme "faibles". Le nombre de personnes, leur situation (par exemple un handicap) et les ressources du foyer donnent accès à différentes catégories de logement. Quelle que soit la catégorie, le loyer est plafonné et ce montant varie selon les régions. Voici les quatre types de logements sociaux :
  • le Prêt Locatif Aidé d'Intégration (P.L.A.I.) : pour les personnes en situation de grande précarité ;
  • le Prêt Locatif à Usage Social (P.L.U.S.) : le modèle le plus courant du parc HLM ;
  • le Prêt Locatif Social (P.L.S.) : une catégorie présente dans les zones tendues, qui s’adresse aux personnes ne pouvant prétendre à un HLM mais dont les revenus sont trop modestes pour la location privée ;
  • le Prêt Locatif Intermédiaire (P.L.I.) : pour les individus dont les revenus sont supérieurs au plafond des catégories précédentes.

Comment obtenir un logement social ?

Le Code de la construction et de l’habitation a mis en place une réglementation pour déterminer l’attribution des HLM.  Tout d’abord, vous (et tout autre personne du foyer) devez posséder la nationalité française ou être titulaire d’un titre de séjour en cours de validité. La demande doit concerner votre résidence principale. Enfin, il faut être en dessous du plafond des ressources. Celui-ci diffère selon le type d’hébergement et la zone géographique. Pour calculer vos ressources pour l’année en cours, vous devez faire la somme des revenus fiscaux de référence (R.F.R.) de l'ensemble du foyer. Vous devez donc vous baser sur l’avis d’imposition établi l’année précédente par la Direction générale des finances publiques. Ensuite, vous devez déposer un dossier auprès de la mairie concernée ou via les différents services de demandes en ligne des organismes HLM.  En fonction de  l’urgence de la situation, certaines personnes peuvent être prioritaires :es personnes handicapées, victimes de violences conjugales, vivant dans des habitats insalubres, en situation d’urgence ou encore en foyer d’accueil. Que dit la loi ? Pour en savoir plus sur les services d’aide et votre droit au logement, vous pouvez consulter l’Article L 441-1 du code de la construction et de l'habitat.  

Autres solutions pour un logement pas cher 

Si vous n’êtes pas prioritaire pour un logement social ou que vous êtes juste au-dessus du plafond de ressources, d’autres solutions d’hébergement peuvent vous faire faire des économies.
  • La colocation : si vous aimez la vie en communauté et que partager des espaces communs ne vous dérange pas, alors la colocation est sûrement une bonne solution pour faire des économies. Cela vous permettra d’économiser sur le montant du loyer tout en bénéficiant d’une surface d’habitation correcte. Vous pourrez également mutualiser les dépenses : partager les contrats d’électricité ou d’internet ou également les achats du quotidien.
  • Le logement étudiant : si vous ne souhaitez pas vivre avec d’autres locataires et que vous êtes encore en études, il existe des solutions d’hébergement dédiées aux étudiants. Souvent près des écoles et rattachées au CROUS, ces habitations bénéficient de loyers avantageux.
  • La location meublée : en maison comme en appartement, faites des économies sur le montant du mobilier. Attention l’état des lieux est souvent plus détaillé et le bail a une durée plus courte, il est en général d’un an.

devis

*Prix mensuel défini à partir du montant de la prime la moins chère sur un prélèvement annuel. **Si votre domicile est rendu inhabitable en raison de la survenance d’un sinistre, nous recherchons un hôtel situé à proximité de votre domicile et prenons en charge les frais d’hébergement (chambre d’hôtel et petit-déjeuner), jusqu’à concurrence de 100 € TTC par nuit et par Bénéficiaire, pendant 10 nuits consécutives maximum. ***Cette offre est valable du 21 mars 2022 et au plus tard le 30 juin 2022. Elle est non cumulable avec d’autres offres en cours et s’adresse uniquement aux clients ayant déjà souscrit un contrat auto chez L’olivier Assurance. Consultez le règlement de l’offre « Multi-Produits ».