Obligatoire pour les conducteurs de plus de 70 ans dans de nombreux pays d’Europe, le contrôle médical d’aptitude à la conduite n’est en France pas encore une obligation pour les seniors. Il l’est en revanche pour une frange importante de la population. L’olivier – assurance auto fait le point.

A qui s’adresse le contrôle médical d’aptitude à la conduite ?

S’il concerne essentiellement les conducteurs professionnels, le contrôle médical d’aptitude à la conduite est un passage obligé pour les personnes dont le permis a été annulé ou suspendu mais aussi pour les personnes dont l’état de santé remet en question l’aptitude à la conduite.

Les routiers, ambulanciers, chauffeurs de bus et de taxi et autres professionnels de la route doivent se conformer à ce contrôle tous les 5 ans jusqu’à l’âge de 60 ans. Passé cet âge, le contrôle doit avoir lieu tous les 2 ans, puis tous les ans après 76 ans.

Suite à une annulation ou une suspension de permis, un contrôle médical d’aptitude à la conduite est là encore nécessaire afin de le récupérer ou de le repasser (en cas d’annulation).

Enfin, les personnes dont l’état de santé entraîne une contre-indication à la conduite peuvent passer ce contrôle médical sur la base du volontariat.

Comment ce contrôle se passe-t-il ?

Ce contrôle ne peut pas être fait par votre médecin traitant. Vous devez vous adresser à un médecin agrée par la préfecture de votre département.

Le contrôle médical d’aptitude à la conduite consiste pour le médecin à s’assurer que son patient est en mesure de prendre le volant sans présenter de danger pour lui-même et les autres conducteurs. Il doit pour cela s’assurer que ses aptitudes cognitives, physiques et sensorielles lui permettent de conduire en ayant la pleine maîtrise de son véhicule. Cet examen sera complété par une batterie de tests psychotechniques ainsi qu’un rendez-vous avec un psychologue si le contrôle médical est fait dans le cadre d’une annulation/suspension de permis suite à une conduite en état d’ébriété ou sous l’emprise de stupéfiants.

Bon à savoir, cette visite médicale est facturée 33€ et n’est pas remboursée par la sécurité sociale.

Focus seniors

24 % des français seraient favorables à un repassage de l’examen du permis de conduire après 60 ans.

Retrouvez l’intégralité de l’enquête sur les seniors au volant, réalisée par Mon Auto Assure.