# voiture grêlée

Voiture grêlée : quelle prise en charge par l’assurance ?

16/08/2023 - Pauline
4mn

Voiture grêlée : en 2023, la grêle a frappé à de nombreuses reprises, accompagnant des orages violents. Les météorologues annoncent la multiplication de ces événements climatiques imprévisibles, et parfois dramatiques. Carrosserie bosselée, pare-brise fissuré, vitres brisées : sur les voitures, les dégâts liés aux grêlons peuvent être impressionnants. Vous vous interrogez : votre véhicule est-il bien assuré contre la grêle ? Tout dépend des garanties souscrites au contrat d’assurance auto. L’olivier Assurance vous donne les clés pour affronter la grêle avec sérénité.

Les conditions d’indemnisation des dommages causés sur une voituré grêlée

La prise en charge des réparations des dommages matériels provoqués par la grêle dépendent de votre contrat d’assurance auto.

Assurance au tiers : aucune indemnisation pour un véhicule grêlé

Si votre voiture grêlée est assurée uniquement au tiers, sans aucune autre garantie, aucune indemnisation n’est possible.

Comme son nom l’indique, votre contrat ne couvre que les dommages occasionnés aux tiers par votre véhicule et vous-même. Il est inutile de déclarer le sinistre à votre assureur. Il ne prendra en charge aucune réparation, ni de carrosserie, ni de pare-brise, ni de vitres.

Assurance au tiers et garantie « bris de glace » : une couverture partielle

Si vous avez opté pour une formule au tiers étendue, incluant la garantie « Bris de glace », vous obtiendrez une indemnisation partielle. L’assurance prendra en charge le remplacement des éléments vitrés de votre voiture, après application de la franchise.

Sachez que la couverture « Bris de glace » varie d’un assureur à l’autre. Certaines assurances incluent tous les éléments vitrés (pare-brise, vitres, lunette arrière, rétroviseurs, phares avant et arrière, toit ouvrant,…), tandis que d’autres n’assurent que le pare-brise et les vitres.

En revanche, avec une assurance au tiers même étendue, votre assureur n’indemnisera pas la remise en état de la carrosserie. À une exception près : si l’orage de grêle est reconnu catastrophe naturelle.

Assurance tous risques : une indemnisation garantie aux voitures grêlées ?

Si votre véhicule grêlé est assurée tous risques (ou tous accidents), vous êtes normalement totalement couvert pour les dommages matériels causés par les grêlons.

Mais attention : certains contrats d’assurance auto ne couvrent pas les événements climatiques. Pour être certain de bien être indemnisé contre la grêle, vérifiez avec votre assureur si la garantie « événements climatiques » (ou « forces de la nature ») est bien incluse dans votre contrat.

Grêle et catastrophe naturelle : un cas particulier

L’orage de grêle est reconnu comme catastrophe naturelle ? Votre assurance auto prendra en charge l’ensemble des réparations de votre véhicule, carrosserie et éléments vitrés inclus, et ce que vous soyez assuré au tiers ou tous risques.

Une condition est cependant requise : la garantie « Catastrophes naturelles » doit vous être acquise.

C’est le cas si vous avez souscrit au moins une garantie « Dommages » parmi les garanties suivantes : bris de glace, vol, incendie, ou « dommages tous accidents ».

À noter : dans le cadre de l’indemnisation catastrophes naturelles, une franchise légale de 380 euros s’applique sur tous les biens à usage non professionnel.

Voiture grêlée : comment déclarer un sinistre lié à la grêle ?

La procédure de déclaration à l’assurance quel que soit le sinistre auto, accidentel ou lié à un événement climatique.

Cinq jours pour déclarer le sinistre

Vous avez cinq jours pour déclarer à votre assureur les dommages causés par la grêle sur votre voiture.

La déclaration s’effectue soit par téléphone, en agence, par mail, via votre espace adhérent sur le site internet ou encore par lettre recommandée avec accusé de réception. Les modalités de déclaration sont
précisées dans votre contrat d’assurance auto. Quel que soit le moyen choisi, vous devez conserver une preuve de la date et du contenu de votre déclaration.

Pour consolider votre dossier, n’hésitez pas à accompagner votre déclaration de preuves visuelles de l’impact de l’orage de grêle.

La déclaration de sinistre en cas de catastrophe naturelle

En règle générale, en cas de dégâts apparents, dramatiques et importants, l’État reconnaît rapidement l’état de catastrophe naturelle. Mais parfois la procédure de reconnaissance est longue.

Pour votre tranquillité d’esprit, n’attendez pas l’arrêté de catastrophe naturelle pour déclarer le sinistre à votre assurance. Ce n’est pas à vous de savoir quelle garantie entrera en jeu pour l’indemnisation des dommages matériels liés à la grêle. En fonction des circonstances, votre assureur fera le nécessaire pour faire jouer la bonne garantie, « tous accidents », « bris de glace » et/ou « catastrophes naturelles ».

Devez-vous déclarer le sinistre grêle si vous êtes assuré au tiers ?

Vous pensez n’avoir droit à aucune indemnisation des dommages causés par les grêlons car vous êtes assuré au Tiers ? Prenez le temps de vérifier ce point avec votre assureur. Si effectivement votre véhicule n’est pas assuré contre la grêle, déclarer le sinistre est inutile.

En revanche, vous pouvez demander à votre commune de déclarer l’événement climatique en catastrophe naturelle pour faire jouer la garantie « Catastrophes naturelles ». Et suivez l’avancement du dossier. Vous avez 10 jours suivant la publication de l’arrêté de catastrophe naturelle au Journal Officiel pour déclarer le sinistre à votre assurance. Pensez à bien conserver toutes les preuves des dommages matériels à votre véhicule et des éventuelles réparations effectuées (photos, articles presse, compte-rendu du garage, factures,…)

Votre voiture grêlée n’est pas réparable ?

Votre voiture grêlée est déclarée non réparable par votre assurance auto ? C’est le cas si le montant des réparations est supérieur à la valeur de votre véhicule sur le marché de l’occasion.

Votre assureur doit alors proposer de racheter votre voiture à hauteur de sa valeur vénale, déduction faite de la franchise. Si vous refusez, vous ne pourrez vendre votre voiture qu’à un professionnel pour réparation ou destruction et pièces détachées.

La grêle vous inquiète ? Le meilleur choix est d’opter pour une assurance auto tous risques. Si votre véhicule est trop ancien, souscrivez au minimum à la garantie « Bris de glace ». Elle permet une indemnisation partielle et l’acquisition de la garantie « Catastrophes naturelles ».