Excès de vitesse, conduite en état d’ivresse, téléphone… Les infractions ne manquent pas ; et en matière d’excuses certains conducteurs se révèlent être très créatifs. Alexandre Despretz, motard de la préfecture de police, a eu la bonne idée de compiler les meilleures excuses entendues. L’olivier – assurance auto vous dévoile son TOP 7.

1. « Difficile de faire deux choses à la fois »
– « Et la ligne blanche, Madame ?
– « Écoutez, là je conduis … Je ne peux pas regarder par terre ! »

Les sanctions : le franchissement d’une ligne blanche entraîne une perte de 3 points sur le permis de conduire et 135 € d’amende. Le chevauchement vous coûtera quant à lui un retrait de 1 point sur votre permis de conduire et 135 € d’amende

2. « Le conducteur cuistot »
Il fallait y penser ! Mais nous avons quand même des doutes sur la crédibilité de cette excuse :
– « Vous roulez un peu vite monsieur, vous ne pensez pas ?
– « Oui, je sais, mais j’ai des surgelés dans le coffre ! »

Les sanctions : faire un excès de vitesse est sanctionné par une amende et une perte de points du permis de conduire, proportionnelles à la gravité de l’infraction.

3. « La gourmandise est un vilain défaut »
Un conducteur arrêté en état d’ivresse :
– « J’ai de l’alcool dans le sang car j’ai mangé trop de bœuf bourguignon. »

Les sanctions : la conduite en état d’ivresse peut entraîner un retrait de 6 points, une amende forfaitaire de 135 € ainsi que l’immobilisation du véhicule

4. « L’excuse médicale »
Cet automobiliste est contrôlé au volant de sa voiture sans ceinture de sécurité :
– « Je n’ai pas mis ma ceinture car j’ai un torticolis. »

Les sanctions : le non-port de la ceinture de sécurité est une infraction au Code de la route. Les sanctions sont un retrait de 3 points sur le permis de conduire et une amende de 135 €.

5. « Un conducteur un peu trop occupé »
Arrêté par les policiers pour l’usage de son téléphone, cet automobiliste tente de rétablir la vérité :
– « Je ne téléphone pas, on m’appelle ! »

Les sanctions : L’usage du téléphone en conduisant entraîne une amende forfaitaire de 135 € ainsi qu’un retrait de 3 points du permis de conduire.

6. « L’honnêteté paie toujours… ou pas »
– « Vous n’avez pas vu le feu rouge derrière ? »
– « Si, si, je l’ai bien vu le feu rouge ! En revanche, c’est vous que je n’ai pas vu . »

Les sanctions : Ne pas marquer l’arrêt à un feu rouge vous coûtera une contravention de 4e classe soit un retrait de 4 points et le paiement d’une amende forfaitaire d’un montant de 135 €.

7. « Une réponse culottée »
– « Je peux vous donner le permis de conduire de ma femme ? Je n’ai plus de points sur le mien ! »

Le livre

Les bonnes excuses des mauvais conducteurs
par Alexandre Despretz
Edition Cherche midi
Date de publication : 28 mai 2015