Lorsque vous attendez, ou avez un enfant, un minimum d’adaptation est nécessaire pour répondre à leurs besoins. Et cela passe aussi par le choix d’un siège auto (aussi appelé rehausseur) adapté pour garantir son confort et sa sécurité en voiture. Vous ne savez pas comment faire le bon choix ? L’olivier vous guide.

Un siège auto selon le poids de bébé

Lorsque vous désirez acheter un siège auto pour votre enfant, vous pouvez remarquer qu’ils appartiennent tous à un groupe allant de 0 à 3, en règle général. Ces groupes vous permettent de savoir si le siège sera adapté, ou non, au poids de votre enfant. Voici, ci-dessous, les différents groupes et le poids des enfants qui leurs est associé :

siège auto bébé

Sa sécurité, votre priorité.

Les sièges auto vendus en France, se doivent de respecter des règles strictes de sécurité. On pourrait alors penser que, peu importe celui qu’on achète, notre bébé sera protégé en cas de sinistre. Pourtant, de nombreuses vidéos crash test prouvent le contraire.

Des regroupements d’associations de consommateurs, et des clubs automobiles, effectuent régulièrement des tests supplémentaires sur certains sièges auto, vous permettant ainsi de connaître leur fiabilité. Vous pouvez par exemple prendre connaissance de la note obtenue par siège lors des crashs test effectués par ADAC, afin de vous assurer que votre bébé est bel et bien en sécurité lorsque vous prenez la route.

siège auto bébé

Bon à savoir

Méfiez-vous des sièges auto d’occasion. Bien que le prix puisse être attractif, demandez à voir des photos sous tous les angles et vérifiez la date d’achat auprès du vendeur. Mais surtout, déplacez-vous et vérifiez le siège avant de confirmer l’achat. Le confort mais aussi la sécurité de votre bébé sont en jeu.

Faut-il positionner le siège auto de dos, ou face à la route ?

siège auto bébé

En règle générale, la position dos à la route est obligatoire jusqu’à ce que l’enfant pèse 9 kg et / ou qu’il ait 15 mois, selon l‘homologation de votre siège. Mais, cette position reste la plus recommandée en matière de sécurité routière jusqu’à ce qu’il ait 2 ans environ.

Conclusion : tant que votre siège auto vous le permet, mieux vaut le placer dos à la route.