Permis (enfin) dans la poche, il ne vous reste plus qu’à trouver la voiture et l’assurance qui va avec. Le hic, c’est que vous êtes considéré comme jeune conducteur pour les compagnies, et donc à risques. Un parcours du combattant ? Pas de panique, cela peut être très simple. Le tout est de garder la tête froide et les pieds sur terre pour bien choisir. Nous vous y aidons avec ces quelques conseils.

Êtes-vous un jeune conducteur ?

Ne cherchez pas dans la loi : il n’existe pas de définition légale précise du jeune conducteur… Cette notion nous permet en réalité à nous, compagnies d’assurance, de distinguer les débutants des expérimentés pour ajuster nos tarifs en fonction des risques. Ainsi, vous êtes déclaré jeune conducteur si votre permis date de moins de trois ans ou que vous n’avez pas été assuré les trois dernières années.

Exemples. Vous avez votre permis depuis cinq ans mais ce sont vos parents qui assuraient votre voiture ? Vous êtes jeune conducteur. Idem si vous conduisiez la voiture de votre conjoint et que l’assurance était à son nom, ou si elle était à celui de votre société.

Enfin si, par suite d’infractions au code de la route, vous avez dû repasser votre permis, vous revenez à la case départ. Vous l’avez compris, il n’y a pas d’âge pour être considéré comme jeune conducteur !

Quelle assurance voiture jeune conducteur ?

Pas moyen d’y échapper, que vous soyez jeune ou « vieux » conducteur, toute voiture doit obligatoirement être assurée, même si vous ne la conduisez pas et qu’elle reste au garage.

Mais, qui dit débutant, dit manque d’expérience, et donc plus de risques pour les compagnies d’assurances. Et donc, effet domino, les prix grimpent et peuvent atteindre des sommets pour vous, jeune conducteur. Le tarif peut être majoré jusqu’à 100% de plus que celui de base la première année, 50% la deuxième année, et 25 % la troisième ! Et à condition de n’avoir eu aucun problème pendant tout ce temps, ni accident, ni vol, ni pare-brise fissuré…

Après quatre ans, vous retombez sur vos pieds, vous êtes désormais considéré comme conducteur expérimenté.

Comment trouver son assurance auto jeune ?

Certaines assurances jouent la carte de la sécurité à fond et, disons-le clairement, n’aiment pas les jeunes conducteurs. Donc, soit elles refusent de les assurer, tout bonnement, soit elles augmentent leurs tarifs au point de les décourager.

Heureusement, d’autres au contraire accueillent les jeunes conducteurs bras ouverts, parce que tout le monde doit pouvoir être assuré. C’est le cas de L’olivier, et c’est une bonne nouvelle. Faites un devis, vous le constaterez par vous-même.

Comment payer moins cher ?

Gardez le sourire, il existe des astuces pour ne pas payer plein pot son assurance auto quand on vient juste d’avoir le permis.

La conduite accompagnée en est une. La majoration sur le prix de l’assurance ne pourra pas dépasser les 25% de plus la deuxième année et 12,5% la troisième, par rapport au tarif de base. Vous pouvez également vous déclarer comme conducteur secondaire sur l’assurance auto de vos parents ou de votre conjoint si leur assureur le permet. Vous aurez tout de même une majoration, mais moindre.

Chez L’olivier, nous proposons également une offre de parrainage pour vous permettre de gagner de l’argent. Ouvrez l’œil !

Et puis, tournez votre attention vers l’objet de tout cet article : la voiture. Certes, un bolide rutilant peut faire rêver, mais mieux vaut garder les pieds sur terre : plus votre voiture aura de la valeur, plus elle sera chère à assurer. Avant de craquer, faites plutôt un devis en ligne sur notre site, c’est gratuit, facile et rapide.

devis

Vous pourrez ainsi vérifier qu’elle ne vous coûtera pas un bras et comparer les tarifs entre plusieurs types de voiture.

Quelle formule choisir quand on est jeune conducteur ?

La formule de base, et la moins chère, quelle que soit l’assurance, c’est le tiers, autrement dit la responsabilité civile. Elle vous permet d’être couvert pour les dégâts matériels ou corporels que vous pourriez causer à une autre personne et dont vous serez responsable. Mais pas pour les vôtres !

Et si votre voiture est toute neuve et pas donnée, une assurance tous risques prendra en charge ses moindres bobos… mais à quel prix ? Surtout quand on sait que ce moindre bobo fera grimper votre cotisation l’année suivante. D’où le retour au point précédent : choisissez bien votre voiture et la formule qui va avec !

On le sait, ce n’est pas toujours évident. C’est pourquoi, chez L’olivier, nous préférons proposer des formules simples et pratiques. La vie est plus belle quand on ne se la complique pas. Il en existe trois, en tout et pour tout, et vous pouvez tout faire en ligne, devis, souscription, déclaration de sinistres… quant aux tarifs, vous retrouverez le sourire, ça aussi, c’est garanti.

Cerise sur le gâteau, la confiance étant toujours payante, à chaque année sans sinistre, vous gagnez un bonus de 5 %, qui réduira votre cotisation d’autant.