Le leasing en LOA ou LLD est une option d’achat qui vous permet d’acquérir et de changer de véhicule plus facilement. Mais avant de signer votre contrat, mieux vaut être attentif aux différents types d’offres qui vous convient. Nous avons listé ici pour vous les caractéristiques à garder en tête !

Leasing : quelle différence entre la LOA et la LLD ?

Comprendre la LOA

La location avec option d’achat, communément appelée LOA, est une option fortement plébiscitée. Elle vous permet de signer un contrat de location pour une durée déterminée à l’avance. Le paiement s’effectue tout simplement au travers d’un loyer mensuel. 

Quand arrive l’échéance du contrat, vous avez l’opportunité de devenir propriétaire du véhicule. Il suffit alors pour cela de vous acquitter du montant convenu avant la signature du contrat. 

Si vous décidez de renoncer à l’option d’achat, les loyers précédemment versés ne vous seront pas restitués. 

La résiliation peut se faire de trois manières différentes :

  1. Il est possible de rendre le véhicule, des pénalités étant souvent applicables.
  2. En alternative, vous pouvez également faire racheter votre contrat par un concessionnaire. Attention cependant, la procédure peut s’avérer assez complexe.
  3. Enfin, il est envisageable de transférer son contrat LOA, une option intéressante si vous souhaitez mettre fin à votre leasing tout en réalisant des économies. Pour cela, il faut trouver repreneur.

À noter : Certaines plateformes sont spécialisées dans le rachat de leasing. Vous avez ainsi la possibilité de publier vos annonces et sélectionner un repreneur sans difficulté. Attention cependant : des frais sont à prévoir mais ils sont moins élevés que les pénalités de résiliation.

Comprendre la LLD : quelle différence avec la LOA ?

La location longue durée, que l’on mentionne généralement sous l’acronyme LLD, consiste à louer un véhicule sur une période fixée en amont (citadine, 4×4, utilitaire…). Comme pour la LOA, vous versez un loyer mensuel au concessionnaire, le montant étant défini à l’avance. Sur ce principe, la LOA et la LLD sont similaires.

Dans le cas d’une LLD, la principale différence résidence dans l’impossibilité de racheter le véhicule loué en fin de contrat. Vous ne pouvez donc pas faire l’acquisition d’un véhicule que vous souhaiteriez garder. Il faudra donc la restituer mais ceci vous offre néanmoins la possibilité de changer de véhicule beaucoup plus simplement.

Contrairement à la LOA, la LLD ne requiert pas de versement d’un premier loyer à la signature (courant dans le cadre d’une LOA), et prend en charge les frais d’entretien. Ce leasing longue durée est donc financièrement plus avantageux que la location avec option d’achat (LOA). Les conditions sont également plus souples puisqu’il existe des offres n’exigeant pas d’apport personnel. Ainsi même avec 0€ d’apport, vous pouvez démarrer un contrat LLD. Elle est pas belle la vie 😉?

LOA et LLD : les points communs

Que vous optiez pour un leasing en LOA ou en LLD, l’assurance auto leasing reste souvent  à votre charge. Il se peut que certains concessionnaires incluent l’assurance auto leasing dans votre contrat mais ce n’est pas toujours le cas sans compter que ces offres packagées peuvent rapidement faire grimper le loyer de votre véhicule.

Vous avez donc la liberté de choisir votre propre assurance auto et de sélectionner ainsi une formule plus avantageuse que celle proposée par votre concessionnaire. Vous avez déjà souscrit à une assurance auto ? Pas d’inquiétude: la loi Hamon du 1er janvier 2015 a mis fin aux frais de résiliation. Ainsi, vous pouvez ainsi résilier à tout moment votre assurance préalablement contractualisée chez votre concessionnaire pour un meilleur tarif. 

Notez également qu’une limite de kilométrage est généralement imposée aux voitures en leasing. Il faut donc en tenir compte et s’y conformer pour éviter de verser des indemnités à votre concessionnaire. 

Un autre point a également son niveau d’importance : l’état de votre voiture à la fin du contrat. En effet, au moment de la restitution, des frais supplémentaires peuvent être appliqués selon l’état du véhicule. Les éraflures, dysfonctionnements technologiques et autres dégradations seront en effet ajoutés à la facture finale. En somme, le message est : prenez soin de de ce qu’on vous prête.

>> Nos conseils pour obtenir rapidement votre devis assurance auto.

Fort heureusement cependant, il est possible de céder votre voiture d’occasion en leasing sans engager trop de frais. Certains spécialistes vous aident en effet dans vos démarches. C’est le cas de Transfert Leasing, qui propose de vous accompagner via leur plateforme en ligne sur laquelle vous pouvez déposer votre annonce auprès de repreneurs potentiels. Plusieurs formules sont disponibles. Elles vous permettent de réaliser une pré-étude de solvabilité des éventuels repreneurs, présenter le dossier aux organismes financiers et procéder à la livraison. Un coup de pouce intéressant pour réaliser d’importantes économies.

À retenir

Le leasing offre de nombreux avantages en vous permettant notamment de maîtriser votre budget, et de profiter d’une certaine liberté : choix des modèles, changement régulier de véhicule principal…. S’il existe des différences entre la LOA et la LLD, celles-ci concernent majoritairement les options qui s’offrent à vous en fin de contrat. 

Un leasing en LOA vous permet de racheter votre véhicule en fin de contrat, ou de transférer votre leasing à une autre personne, tandis qu’une LLD prend automatiquement fin à l’issu du contrat, vous permettant d’opter pour un nouveau véhicule librement.

Tout dépend donc de l’objectif de votre leasing. Est-ce pour changer de modèle régulièrement ? Ou pour profiter d’un coût d’accession moins cher qu’un achat classique au démarrage ?

Dans tous les cas, pensez à bien évaluer vos besoins. Nous vous souhaitons bonne route et nous ferons un plaisir de vous accompagner tout au long de votre contrat qu’il soit en LOA ou LLD !