Avec l’apparition des hoverboards et des gyropodes, la mobilité électrique se développe fortement. Qu’ils soient de simples “accessoires de mode” ou un réel moyen de transport, ces nouveaux petits véhicules ne dérogent pas à la règle : il faut les assurer. Pourquoi ? Comment ? L’olivier vous dit tout.

Des règles à respecter

Si la vitesse de ces petits véhicules n’excède pas les 6km/h, ils sont alors soumis au même code de la route que les piétons. En clair :

  • ils doivent circuler sur les trottoirs
  • ils ne peuvent pas circuler sur les pistes cyclables
  • ils ne peuvent pas circuler sur la route

S’ils roulent plus vite que 6km/h, leur présence peut être acceptée, selon les villes, sur les pistes cyclables, mais jamais sur la route.

Me protéger, et protéger les autres

Les véhicules électriques tels que les hoverboard, gyropodes, sont généralement composés d’une ou deux roues. Avec la vitesse, la stabilité est donc fortement réduite. Puisqu’il est imposé de se déplacer, avec ces véhicules, sur les trottoirs, en compagnie des piétons, il est important de faire attention afin d’éviter tout risque de collision et de blessures pouvant être graves.

En cas d’accident, la responsabilité de l’utilisateur peut être engagée. Il est donc important que le véhicule soit assuré.

Voici quelques conseils pour rouler sans danger :

  1. Adaptez votre vitesse
  2. Donnez la priorité aux piétons
  3. Gardez une distance de sécurité avec les piétons, en restant vigilant
  4. Assurez-vous d’être visible, grâce au port d’un gilet fluorescent ou par la présence de leds sur votre véhicule
  5. Ajoutez un système de signal sonore à votre véhicule, ou ne pas hésiter à user de votre voix pour signaler votre présence
  6. Portez un casque et des gants, qui sont des équipements de protection individuelle indispensables

assurance hoverboard

Comment assurer mon hoverboard, ou autre petit véhicule électrique ?

Afin de pouvoir assurer votre véhicule, vous devez, au préalable, vérifier qu’il est :

  • homologué
  • conforme aux normes européennes

Normalement, le vendeur auprès duquel vous avez acquis ce véhicule doit, lors de l’achat, vous fournir un certificat de conformité. Sans ce dernier, vous êtes dans l’interdiction de circuler sur la voie publique.

Quelle assurance prend en charge mon véhicule électrique ?

En règle générale, ces véhicules sont couverts par votre assurance habitation. Afin d’en avoir la certitude, n’hésitez pas à vous tourner vers votre assureur pour lui poser la question. Si votre contrat d’assurance habitation venait à exclure ces petits appareils électriques, il vous faudra alors :

  • adapter la garantie responsabilité civile vie privée de votre contrat d’assurance habitation
  • ou souscrire un contrat spécifique