# prix examen permis

Prix examen permis : 6 pistes pour payer moins cher

29/09/2022 - Lucas
6mn

Le prix d’examen du permis : 1 804 euros. C’est le coût moyen du permis de conduire en France selon une enquête réalisée par UFC Que Choisir. Même si ce montant date de 2016, il reste représentatif du prix moyen observé aujourd’hui. Le permis coûte, selon les régions, de 1 500 euros à plus de 2 100 euros, inclus le code théorique, la pratique et les frais de dossier. Pour un tiers des personnes sans permis, le prix est le principal obstacle pour le passer. Comment payer moins cher ? Voici 6 pistes pour faire des économies et vous offrir ce passeport vers la liberté !

Préparer le code en ligne

Première piste : faire des économies sur la préparation du code de la route. En auto-école traditionnelle, le prix de cette formation théorique est estimé entre 300 et 400 euros. Depuis quelques années, les offres en ligne se multiplient pour préparer le code chez soi. Pour des forfaits variant entre 5 et 30 euros – voire 0 euro –, vous avez accès à des cours théoriques, des milliers de questions et des dizaines de séries thématiques, conformes à l’examen national.

La correction détaillée permet de progresser. La majorité des sites propose un accompagnement et un support pour dialoguer avec des formateurs. Cette formule séduit. Mais préparer son code en ligne exige une bonne dose de discipline, de rigueur, de régularité et de motivation !

Quelle que soit la formule choisie, vous ne pourrez vous soustraire au coût de l’inscription à l’examen. Un forfait de 30 euros fixé par l’État pour tous les candidats à l’épreuve théorique.

Si vous êtes tenté par l’apprentissage du code de la route en ligne, n’hésitez pas à comparer et à analyser les astérisques et petites lignes qui accompagnent les prix « choc ». Bon à savoir : si vous voulez passer la formation pratique en auto-école, certaines peuvent vous refuser. Parce que vous n’avez pas passé le code avec eux. Choisissez bien votre auto-école pour diminuer le prix d’examen du permis.

Que penser du permis en candidat libre ?

Dans la continuité du code de la route en ligne, certaines plateformes vont plus loin en proposant de passer le permis en candidat libre. La force cette proposition : le prix. On trouve des forfaits alléchants autour de 650 à 750 euros pour 20 heures de cours. Autre atout : la possibilité de suivre des heures de conduite partout en France, en itinérance, de 6h à 23h, dimanche inclus. Est-ce un moyen d’avoir un prix d’examen du permis moins cher ?

Avant de vous engager, renseignez-vous. Des heures de conduite sont-elles réellement proposées à proximité de chez vous ? Des coûts de déplacement pourraient vite faire monter la note. Et quel est le coût d’une heure de conduite supplémentaire en cas d’échec à l’épreuve pratique ?

Sachez également que, selon le bilan de la sécurité routière, le taux de réussite des candidats libres est plus faible : 44 % en première présentation contre 58,3 % pour les candidats ayant suivi leurs cours en auto-écoles traditionnelles. Notez aussi que les places pour l’examen sont attribuées en priorité aux auto-écoles. Autres inconvénients : vous ne bénéficierez pas d’un accompagnement à l’examen et conduirez un véhicule inconnu, ce qui peut créer une perte de repères.

Les démarches d’inscription en candidat libre s’effectuent directement auprès de la Préfecture, sans accompagnement lors de l’examen. Vous devrez obtenir le numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé (NEPH), en transmettant un dossier complet, avec pièce d’identité, justificatif de domicile et photo d’identité.

La conduite accompagnée, moins chère ?

La conduite accompagnée, ou Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC), est accessible à partir de 15 ans pour passer le permis voiture ou moto. Le forfait revient souvent moins cher, entre 1 100 et 1 400 euros en moyenne, jusqu’à 2 000 euros à Paris.

Ce qui fait la différence ? Le nombre d’heures de formation. À l’issue du forfait obligatoire de 20 heures, le jeune obtient son AFFI (Attestation de Fin de Formation Initiale). Il conduit ensuite avec son accompagnateur jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de passer l’examen. Avec un taux d’obtention du permis de 74,9 % à l’épreuve pratique au premier essai, cette formule tient ses promesses. En moyenne, un élève en AAC suit 20 à 25 heures de cours contre 30 à 35 heures pour un élève en formation initiale. Au prix de l’heure de conduite supplémentaire, la conduite accompagnée est un choix gagnant financièrement.

Bon à savoir : un jeune ayant suivi la conduite accompagnée bénéficiera de tarifs d’assurance auto plus attractifs !

La conduite supervisée, une alternative pour diminuer le prix d’examen du permis

Vous avez plus de 18 ans ? Avez-vous obtenu votre examen théorique ? Vous avez effectué votre forfait de 20 heures de cours obligatoires ? Vous pouvez suivre la conduite supervisée. Celle-ci fonctionne selon les mêmes règles que la conduite accompagnée.

Avec l’accord de votre auto-école, à l’issue de vos heures de formation obligatoire, vous pouvez poursuivre votre apprentissage en conduisant aux côtés d’un proche ayant suivi une courte formation. C’est possible avant de passer votre permis ou après un échec. Une solution méconnue et pourtant intéressante pour prendre confiance au volant de véhicules différents. Cela permet surtout de compléter votre formation initiale à moindre coût sans payer d’heures supplémentaires.

Changer de département

Pour accéder à des tarifs plus avantageux, certains n’hésitent pas à franchir la frontière de leur département. Il n’y a aucune obligation de domiciliation pour s’inscrire dans une auto-école et se présenter à l’examen pratique.

D’autres choisissent le stage intensif en province. Certains sites internet en ont fait leur spécialité. La promesse ? Obtenir le permis de conduire après quelques heures de conduite intensive, suivies dans la foulée du passage de l’épreuve pratique. Les tarifs varient de 950 à 2 000 euros, incluant les cours de conduite, les déplacements, l’hébergement et l’accompagnement à la préparation du dossier. À ce prix qui reste élevé, cette formule séduit principalement les candidats des grandes villes qui recherchent des coûts plus abordables et des conditions d’apprentissage et de circulation plus sereines.

Et si vous étiez éligible à des aides ?

Certaines aides sont connues, d’autres moins. N’hésitez pas à vous renseigner pour savoir si vous êtes éligible :

  • Le permis à 1€ par jour : il s’agit d’un prêt dont les intérêts sont payés par l’État. Il est accessible aux candidats de 15 à 25 ans, pour préparer les catégories de permis voiture ou moto. La seule condition est de s’inscrire dans une auto-école labellisée. Vous pouvez obtenir 600, 800, 1 000 ou 1 200 euros, remboursés par mensualités de 30 euros maximum par mois.
  • Les aides des collectivités locales : certaines Régions et Départements proposent des aides au permis de conduite. C’est le cas par exemple en Auvergne Rhône-Alpes où tout candidat de plus de 18 ans en cours de formation dans une auto-école régionale peut obtenir 200 euros. En Île-de-France, les jeunes en insertion professionnelle de 18 à 25 ans sont éligibles à une aide de 1 300 euros.
  • Les dispositifs donnant-donnant : certaines collectivités proposent une aide financière en échange d’heures de bénévolat. Les montants sont attractifs : l’Oise propose 600 euros contre 70 heures de bénévolat, la Région Auvergne Rhône-Alpes 1 000 euros contre 150 heures. Les critères varient d’une collectivité à l’autre. Renseignez-vous auprès de votre commune, Conseil départemental et Conseil régional.

Prix examen permis : des aides spécifiques pour les personnes actives

  • Le Compte Personnel de Formation (CPF) : si vous avez un CPF, vous pouvez le mobiliser pour financer le permis de conduire pour tous types de véhicules (sauf moto), à condition que cela s’inscrive dans un projet professionnel.
  • L’aide pour les apprentis : si vous avez 18 ans minimum, que vous êtes apprenti et que vous préparez votre permis de conduire auto, vous êtes éligible à une aide forfaitaire de 500 euros. Cette participation est à demander par l’intermédiaire du Centre de Formation des Apprentis qui vous transmettra le dossier à compléter.
  • L’aide de Pôle Emploi : certains demandeurs d’emploi peuvent bénéficier d’une prise en charge totale ou partielle des frais du permis voiture de catégorie B. L’absence de permis de conduire doit être constatée comme un obstacle à l’emploi. Le montant maximum est de 1 200 €. Cette aide s’attribue toutefois dans la limite des budgets disponibles variables selon les régions.

Vous avez maintenant toutes les alternatives en main pour payer votre permis de conduire moins cher. Des solutions existent. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre auto-école, d’anciens élèves, en ligne, sur les forums ou auprès des collectivités pour dénicher des astuces et faire des économies.

10/10/2022 4mn
Location voiture double commande : tout ce qu’il faut savoir
Longtemps réservées aux moniteurs d’auto-écoles professionnels, la location voiture à...
auto école
05/10/2022 5mn
Auto-école en ligne ou traditionnelle : comment faire mon choix ?
L’essor de l’auto-école en ligne modernise la formation au permis de conduire. Vous êtes...
prix examen permis
29/09/2022 6mn
Prix examen permis : 6 pistes pour payer moins cher
Le prix d’examen du permis : 1 804 euros. C’est le coût moyen du permis de conduire en...
infractions code route
19/09/2022 6mn
Infraction code de la route : les amendes les plus fréquentes des Français
En France, les infractions du code de la route sont toutes passibles au minimum d’une...
25/08/2022 5mn
Quelles sont les évolutions du permis de conduire autour du handicap ?
La voiture est un moyen de mobilité qui garantit une certaine autonomie dans nos sociétés....
bonus maximum assurance auto
08/12/2020 4mn
Comment apprendre le Code de la route et la conduite autrement ?
Règles de priorité, distances de sécurité, partage de l’espace public… À première vue,...
comment-choisir-auto-ecole
14/08/2020 3mn
Futur jeune conducteur : comment bien choisir son auto-école ?
Les jeunes conducteurs ont le choix entre une auto-école classique et une auto-école...
quel permis pour quel véhicule
23/04/2018 2mn
Quels permis faut-il passer, et pour quel véhicule ?
Que vous soyez jeunes conducteurs ou non, que vous possédiez déjà un permis ou non, peut-être...
règles code de la route étranger
30/05/2017 2mn
Règles du Code de la route à l’étranger : TOP 6
Conduire dans un pays étranger n’est pas toujours évident, mais cela l’est encore moins...
retrait du permis
26/08/2015 2mn
Que faire en cas de retrait ou suspension du permis ?
Une infraction grave et c’est la suspension voire le retrait de permis ! Annulation ou...