De nombreuses régions sont régulièrement touchées par des inondations. Et pour cause, l’inondation est le premier risque naturel en France. Ce sont 17 millions de personnes qui vivent en zone inondable, soit 10 000 communes concernées. Si votre domicile est actuellement concerné par une alerte risque d’inondation, pas de panique ! On vous explique comment réagir dans une telle situation.

inondation forte pluie

Bon à savoir : la région méditerranéenne est particulièrement touchée par les inondations. En effet, en automne, il y a souvent des orages violents et stationnaires, provoquant ainsi d’intenses pluies.

Anticiper un risque d’inondation

En cas de vigilance risque d’inondation, il est important de se préparer à vivre en autonomie pendant quelques jours. Effectivement, les réseaux d’eau courante, d’électricité ou encore de téléphone peuvent être coupés. En cela, prévoyez de la nourriture non périssable ainsi que de l’eau potable en bouteilles.

Si votre région est particulièrement exposée au risque d’inondation, il peut être opportun d’investir dans le matériel nécessaire pour calfeutrer vos portes et fenêtres, afin de préserver au mieux vos biens des ravages de l’eau. Vous pouvez également consulter régulièrement Vigicrues, le site de référence du gouvernement. Vous y retrouvez un état des lieux de la situation dans votre région ainsi que de nombreux conseils actualisés à mesure que nos connaissances sur la montée des eaux évoluent.

Le comportement à adopter en cas d’inondation ou de crue

  • En cas d’inondation ou de crue, si vous êtes bloqués à l’extérieur, éloignez-vous des cours d’eau et des ponts. Rejoignez un point haut ou abritez-vous en hauteur. Ne descendez pas dans des sous-sols.
  • Si vous êtes sur la route, ne vous engagez pas sur une route immergée, même partiellement. Stationnez votre véhicule et allez vous mettre en sécurité.
  • Chez vous, réfugiez-vous le plus en hauteur possible. Emmenez avec vous des couvertures et des vêtements chauds.
  • Coupez l’alimentation électrique, en gaz et en eau de votre logement si cela est possible afin d’éviter un risque d’électrocution ou d’explosion.
  • En cas de crue rapide, ne déplacez pas votre voiture et, surtout, reportez tous vos déplacements. Moins de 30 cm d’eau suffisent pour emporter une voiture.

Que faire après une inondation ?

Attendez les instructions des forces de l’ordre avant de sortir de chez vous. En voiture, soyez vigilant aux dégâts qui peuvent avoir eu lieu sur la chaussée.

Si votre domicile a été touché par une inondation, faites des photos et/ou des vidéos des dommages. Avertissez dans les plus brefs délais votre assureur afin d’ouvrir un sinistre. Les photos et vidéos aideront votre assureur à évaluer l’ampleur des dégâts et, ainsi, à définir l’indemnisation la plus juste.

Une fois les dommages constatés, vous pouvez remettre de l’ordre dans votre maison. Nettoyez votre habitation mais aussi votre extérieur. En effet, l’eau stagnante peut être dangereuse pour votre santé car elle favorise la prolifération de virus et bactéries. Protégez-vous au maximum en portant une combinaison, des bottes, des gants ou encore des lunettes de protection. L’eau que vous allez manipuler provient en grande partie des égouts et n’est pas traitée. Il est donc important d’être vigilant.

N’hésitez pas à faire appel à des professionnels s’il y a des travaux à faire, mais aussi pour être sûr que les fondations et les sols de votre logement ne soient pas fragilisés.

Vous êtes assuré chez L’olivier et vous avez subi un sinistre ?

Voici comment le déclarer.

Déclarer un sinistre auto

Déclarer un sinistre habitation