# panneaux photovoltaïques

Panneaux photovoltaïques : est-ce encore rentable d’en installer ?

02/06/2023 - Anissa
11mn

Face à l’augmentation des prix de l’électricité, de nombreux français sont séduits par les panneaux photovoltaïques, dont on constate une progression constante d’achat et d’autoconsommation depuis 2015. En plus de réduire vos factures d’électricité, les installations photovoltaïques contribuent à l’indépendance énergétique et participent à la réduction de l’empreinte carbone.
Sur le long terme, les panneaux représentent un levier d’achat non négligeable pour de nombreux ménages également attirés par la revente de leur production d’énergie. Mais alors, quelle est la rentabilité d’un tel projet ? Quels sont les avantages ? Découvrez dans cet article notre guide complet sur les avantages, le coût et la rentabilité des panneaux photovoltaïques.

Les avantages et inconvénients des panneaux photovoltaïques

Les différentes cellules photovoltaïques

Avant toute chose, notez bien que les panneaux photovoltaïques sont rattachés à la famille des panneaux solaires. Ils sont ceux qui produisent de l’électricité. Plus précisément, ce sont les cellules photovoltaïques qui recueillent les rayons du soleil pour produire une tension électrique. Pour fabriquer des panneaux solaires photovoltaïques, on emploie un matériau conducteur : le silicium.
D’ailleurs, trois types de cellules sont à distinguer. Premièrement, les cellules à silicium polycristallin : les panneaux sont équipés de plusieurs cristaux permettant une capacité de production d’énergie plus importante en particulier dans des zones à bon ensoleillement (un rendement de 12 à 15% suffit). Ce sont des tons bleus qui sont affichés à la différence du silicium monocristallin.
Deuxièmement, les cellules à silicium monocristallin : il s’agit de cellules composées d’un bloc unique de silicium. Les cristaux sont orientés d’une façon uniforme pour un rendement oscillant entre 15 et 20%. Les tons affichés sont noirs. Enfin, les cellules à silicium amorphes : le gaz du silicium est positionné sur une surface en métal, en plastique ou en verre afin de créer des cellules pouvant s’adapter aux grandes surfaces. Le rendement a beau être inférieur aux deux cellules précédentes, il reste satisfaisant y compris par temps plutôt nuageux, sur une toiture plate ou lorsque les températures grimpent.

Les principaux avantages d’un panneau photovoltaïque

L’installation de panneaux solaires photovoltaïques peut être très avantageuse. En effet, ils nécessitent très peu d’entretien et leur durée de vie tournée autour de 20 ans. Ensuite, un bilan énergétique positif accroît la valeur de votre bien et votre diagnostic de performances énergétiques (DPE). D’après une étude de notaires, les biens avec une étiquette énergie A ou B se vendent jusqu’à 14% plus cher ! Aussi sachez qu’il existe un large panel de modèles adaptés à tous les types de budgets et à votre zone géographique. Autre avantage non négligeable, vous avez la possibilité de revendre l’électricité produite à EDF Obligation d’achat (OA) avec un prix d’achat fixé sur 20 ans. Les systèmes d’autoconsommation des panneaux solaires sont source de fiabilité et vous permettent donc une visibilité sur le long terme.
À l’inverse de certains systèmes utilisant les énergies renouvelables, les panneaux photovoltaïques sont silencieux. Enfin Les panneaux vous font profiter d’aides financières conséquentes avec notamment la Prime Rénov’, l’éco-prêt à taux zéro et la TVA.

Les inconvénients à connaître

Les panneaux photovoltaïques ont beau présenter de nombreux avantages, plusieurs inconvénients sont à souligner. Toutefois, il n’en existe que quelques-uns, car après tout, difficile de remarquer des points négatifs pour un système employant les énergies renouvelables de manière efficace et pérenne. Les deux principaux points négatifs des panneaux solaires photovoltaïques à retenir sont les suivants :
Des lacunes en esthétisme : les panneaux solaires peuvent être un frein s’ils ne sont pas en accord avec le design de votre maison et en fonction de la zone géographique. C’est un point qui peut éventuellement faire réfléchir, mais qui n’est pas inquiétant.Pour certains ménages, le prix d’achat de base peut représenter un investissement. Ce n’est donc pas un achat destiné à tout le monde, mais des aides financières allègent son coût. Certaines aides de l’État ou des collectivités locales sont proposées pour vous aider dans le financement des travaux notamment.

Est-il préférable de consommer directement l’énergie ou de la revendre à EDF ?

Les différentes possibilités de revente

Depuis l’année 2017, vous pouvez revendre votre électricité produite à partir de vos panneaux photovoltaïques. Vous pouvez choisir de la consommer, de revendre uniquement son surplus, de la stocker avec une batterie ou de revendre entièrement l’énergie. Toutefois, quels sont les avantages d’une autoconsommation et d’une revente d’énergie solaire ? Faisons un tour d’horizon sur les critères sur lesquels s’attarder avant la vente de votre énergie produite à partir d’un panneau solaire photovoltaïque.
Avant de vous lancer dans la vente de votre énergie solaire, il faut vous familiariser avec la rentabilité qui est à espérer. Si vous souhaitez revendre votre installation solaire intégralement, il faut en moyenne attendre entre 12 et 15 ans pour qu’elle soit rentabilisée. À partir de là, les revenus que vous générez avec la vente de cette production d’énergie solaire représentent des bénéfices nets. Une fois les 20 ans de votre contrat avec EDF OA écoulés, vous pouvez soit continuer de la vendre à EDF ou vous tourner vers un autre fournisseur.

L’autoconsommation totale

Pour une autoconsommation totale, vous profitez de nombreux avantages non négligeables. Elle consiste à employer intégralement votre production électrique pour divers besoins personnels. Bien sûr, cette production peut être complétée en achetant un complément d’électricité auprès d’un fournisseur. De manière générale, l’autoconsommation totale est un excellent moyen de faire baisser la facture d’électricité. En effet, vous dépendez moins du réseau électrique ce qui vous évite d’être impacté par les augmentations de tarif des prix de l’électricité. Vous produisez et consommez une électricité verte de manière locale. Concrètement, vous devenez acteur actif de la transition énergétique. Néanmoins, il n’est pas évident d’être autonome de manière intégrale. C’est d’autant plus vrai en hiver lorsque l’ensoleillement est plus rare et que vos besoins énergétiques sont plus importants. Résultat, il faut programmer vos appareils électriques pour profiter de l’électricité autant que possible.
D’un point de vue de la rentabilité, l’autoconsommation totale se détermine par l’intermédiaire d’un calcul des économies effectuées sur votre facture d’électricité. Concrètement, aucun revenu supplémentaire n’est dégagé. Afin de profiter d’une rentabilité plus importante, votre installation doit être bien dimensionnée. La raison ? L’électricité qui est produite, mais que vous n’utilisez pas est perdue. Le taux d’autoconsommation correspond à la proportion d’énergie produite par vos panneaux qui est réellement consommée. À titre indicatif, le taux est généralement de l’ordre de 30% et peut grimper jusqu’à 50%. Ce pourcentage correspond à la quantité d’électricité consommée que vous n’aurez pas à acheter sur le réseau. Ce rendement vous permet de calculer la production d’électricité de vos panneaux solaires et les économies réalisées. En effet, la rentabilité de votre installation pour une autoconsommation totale dépend de la consommation électrique annuelle. Pour le calcul, vous devez simplement diviser le prix de votre installation par les économies qui sont à espérer par an. Généralement, la rentabilité d’une installation pour une autoconsommation totale est comprise entre 10 et 15 ans.

L’autoconsommation avec la revente de surplus

Tout comme l’autoconsommation totale, vous profitez de plusieurs avantages en vendant le surplus d’énergie. Vous profitez notamment d’économies sur votre facture d’électricité. Cependant, une différence majeure est à souligner. L’autoconsommation avec revente du surplus vous fait générer un revenu supplémentaire permis par la vente de l’électricité que vous n’utilisez pas.
Résultat, vous gagnez en rentabilité et profitez d’une prime à l’autoconsommation. La prime est versée en 5 ans et son montant dépend de la puissance de votre installation. Pour profiter de ces avantages, vous êtes dans l’obligation de confier l’installation de vos panneaux solaires à un professionnel qualifié RGE. Pour calculer précisément la rentabilité des installations, vous devrez prendre en compte plusieurs paramètres. Le montant de la prime que vous pouvez toucher ;
Le coût de l’installation ;
Les économies réalisées de façon annuelle sur la facture d’électricité ;
Le montant des revenus issus de la vente de votre électricité.

La revente totale de l’électricité photovoltaïque produite

La revente intégrale de votre électricité auprès d’EDF ou d’un autre fournisseur d’énergie est une autre possibilité qui s’offre à vous. La majorité des utilisateurs décident de vendre leur électricité à EDF Obligation d’Achat (OA). En effet, le fournisseur dispose de contrats de 20 ans valables uniquement si l’installation est réalisée par un professionnel qualifié RGE. Le principal atout d’une revente intégrale repose sur l’obtention d’un revenu en lien avec votre production annuelle. En optant pour EDF OA, le prix du rachat de l’électricité est établi par la loi. C’est un revenu qui vous permet de rentabiliser l’investissement de vos panneaux solaires. Cependant, vous ne profitez pas d’une facture d’électricité réduite et vous dépendez toujours de l’énergie du réseau pour votre foyer. Vous êtes donc soumis aux éventuelles hausses de tarif. Pour rappel, au niveau de la rentabilité, l’installation solaire en revente totale met entre 12 et 15 ans avant d’être profitable.

Calculer le rendement de vos panneaux

Afin de connaître le rendement exact de vos panneaux solaires, vous devez connaître la production des panneaux en kWh, susceptible de varier en fonction de votre zone géographique. À titre d’exemple, si vos panneaux produisent près de 7 400 kWh par an, on parle d’un taux d’autoconsommation de 30%. À partir de là, vous pouvez vous faire une idée de votre consommation et déduire vos économies.

Bilan : faut-il partir sur une autoconsommation ou envisager une revente ?

De manière générale, il est préférable de consommer votre énergie produite au lieu de la revendre à EDF. La consommation de votre propre énergie au travers des panneaux photovoltaïques vous permet d’alimenter vos appareils électriques et d’économiser sur les coûts d’électricité de votre foyer. Bien que vous ne profitiez pas d’un revenu supplémentaire permis par la revente, vous réduisez votre empreinte carbone et profitez d’une baisse de facture en électricité. Néanmoins, dans le cas où vous produisez plus d’énergie que vous n’en consommez, vous pouvez envisager de revendre le surplus auprès d’EDF. C’est une option bénéfique qui évite de perdre de l’énergie et vous fait gagner de l’argent.
Pour aller plus loin, vous pouvez également envisager une autoconsommation avec batterie. C’est un moyen de stocker le surplus d’énergie stocké dans une batterie pour plus tard.

Quand faut-il investir dans des panneaux photovoltaïques ?

Un projet solaire rentable doit être bien pensé

Lorsque votre projet est bien étudié, l’installation de panneaux solaires photovoltaïques est rentable. Il vous permet d’investir votre argent de manière utile tout en réduisant votre empreinte carbone. Toutefois, ce type de projet n’est pas forcément fait pour vous si votre but est de gagner de l’argent et faire des économies à tout prix. Avant d’effectuer une demande de devis pour l’installation d’un panneau solaire, vous pouvez d’abord envisager de réduire votre consommation électrique. Rappelez-vous bien d’une chose, l’énergie la moins chère est celle que vous ne consommez pas !

Quelques pistes de réflexion

Afin de vous aider dans la réflexion d’un projet de panneaux photovoltaïques, plusieurs pistes sont à étudier au préalable. En effet, si vous souhaitez isoler votre foyer, pensez à diminuer durablement la consommation d’énergie en isolant vos combles, les murs, le sol ainsi que les rampants.
Pour réduire votre facture d’énergie avec un investissement moindre, limitez votre facture de chauffage, d’électricité et d’eau en adoptant des éco-gestes. Vous pouvez également installer des outils qui vous aideront dans cet effort. Si vous souhaitez changer un vieux chauffage et profiter d’un rendement plus efficace à des prix intéressants, vous pouvez remplacer votre chaudière au fioul par une chaudière à granulés. Pensez également à installer un poêle à granulés en plus de votre chauffage électrique ;
Si toutefois vous souhaitez établir un devis d’installation de panneaux solaires, plusieurs critères décisifs sont à prendre en compte. L’orientation et l’inclinaison du toit, la puissance des panneaux solaires, votre consommation actuelle et future ou encore votre région et son ensoleillement.

L’ensoleillement : le soleil peut jouer en faveur de vos panneaux photovoltaïques

L’ensoleillement est également un critère décisif pour la puissance. En effet, une installation solaire à Brest (4 050 kWh) ne produit pas la même quantité d’électricité qu’à Nîmes (3 303 kWh). Notez également que si l’installation est inférieure ou égale à 3 kWc, la TVA est à un taux réduit de 10% contre 20% pour une puissance supérieure.

Quel est le prix moyen des panneaux photovoltaïques ?

Les coûts d’installation des panneaux photovoltaïques

Pour l’installation de vos panneaux solaires, plusieurs éléments sont à prendre en compte tels que

  • Les principaux coûts liés à l’installation ;
  • Le raccordement;
  • L’onduleur central, optimiseur ou micro-onduleur ;
  • Les panneaux photovoltaïques ;
  • La mise en sécurité et le service ;
  • Les démarches administratives ;
  • Les supports de fixation ;
  • Les consommables (câbles) ;
  • L’installation par un professionnel qualifié RGE.

Les frais de raccordement couvrent le branchement des installations. Pour une installation en vente totale qui nécessite la pose d’un nouveau compteur, comptez entre 500 et 1500 €. L’ autoconsommation avec vente de surplus vous permet de réduire vos frais. Une simple mise en service de 50 € sera à régler.

Quels sont les coûts cachés ?

Concernant les frais de fonctionnement l’onduleur se change environ tous les 10 ans. Prévoyez 0,4 € par W, c’est-à-dire 1 000 € pour un onduleur de 2 500 W utilisé sur une installation classique de 3 kWc. En complément, veillez à prendre en compte les frais annuels en lien avec la Taxe d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité (TURPE). Prévoyez environ 40 € TTC pour une vente totale, 25 € TTC pour une autoconsommation avec la vente du surplus et aucuns frais à prévoir pour une autoconsommation totale. Pour terminer, des frais d’assurance peuvent également être à payer. Pour en être certain, contactez votre conseiller d’assurance pour savoir si votre contrat multirisque habitation couvre votre projet d’installation de panneaux solaires.

La puissance impacte également le prix

Il est important de noter que le prix dépend de la puissance, qu’elle soit de 3 kWc, 6 kWc ou 9 kWc.
Pour une installation classique de 3 kWc, il faut prévoir en moyenne 8000 € ;
Lorsque la puissance atteint 6 kWc, comptez un investissement initial d’environ 14 000 € ;
Enfin, pour une installation photovoltaïque de 9 kWc, comptez 18 000€ minimum.

Quelle est la durée de vie des panneaux photovoltaïques ?

Les panneaux photovoltaïques sont-ils éternels ?

La durée de vie d’un panneau solaire correspond à la période de temps sur laquelle l’installation génère de l’électricité. Elle concerne les panneaux installés au sol ou en toiture. Bien que la durée de vie de l’énergie solaire en elle-même soit inépuisable, les panneaux photovoltaïques ne sont pas éternels. Vous n’avez pas besoin de déplacer votre panneau photovoltaïque. Il vous permet également d’être acteur de la transition écologique.

En moyenne, la durée de vie d’un panneau est de 20 ans. La différence est grande entre les gammes où vous pouvez compter jusqu’à 50 ans pour des panneaux plus solides. Bonne nouvelle, la majorité des composants de l’installation sont recyclables. Qu’il s’agisse du cadre, du plateau de l’ossature ou bien du silicium, près de 90% des composants sont récupérables et recyclables. Plus surprenant encore, il est possible d’en fabriquer de nouveaux à partir d’anciens.

L’entretien au service d’une meilleure longévité

Pour prolonger la durée de vie de votre installation, le nettoyage et l’entretien font également la différence. Les couches de poussière peuvent contribuer à la diminution du rendement énergétique de près de 15%. Selon votre situation géographique, il peut s’agir du pollen, de feuilles mortes, de dépôt de sel marin ou de fientes d’oiseaux. Un nettoyage une fois par an peut suffire. Toutefois, nous vous recommandons de les entretenir durant deux saisons clés de l’année :
À l’automne, vous pouvez vous débarrasser des amas de feuilles mortes pour vous préparer à l’arrivée de l’hiver. Au printemps, l’arrivée des beaux jours rime avec un nettoyage pour éliminer les traces de l’hiver et des pollens.

Conclusion

Les panneaux solaires photovoltaïques sont un excellent moyen de vous prémunir des hausses de tarif des prix de l’électricité. Ils vous font profiter d’économies bienvenues sur vos factures tout en réduisant votre empreinte carbone. En moyenne, il faut compter entre 10 et 15 ans pour que votre investissement soit rentable en France. Bien qu’il ne soit pas toujours simple d’ en saisir les paramètres, plusieurs outils peuvent vous y aider. Certains simulateurs vous aide à estimer votre rentabilité en renseignant simplement l’adresse de votre domicile.
Pour faire mûrir votre projet solaire, nous vous conseillons de vous faire accompagner par un expert.  Il sera en mesure d’établir un devis adapté à vos attentes et aux besoins énergétiques de votre foyer.

cabane en bois
05/01/2024 10mn
Construire une cabane en bois pour ses enfants : le guide
Les cabanes de jardin fascinent les plus petits, mais aussi les pré-adolescents. Elles...
nettoyer son toit
03/01/2024 6mn
Devez-vous nettoyer votre toit vous-même où avec l’aide d’un professionnel ?
Pour prolonger sa durée de vie et éviter les infiltrations, les rénovations et travaux,...
construction durable
22/12/2023 7mn
Construction durable : comment s’y prendre ?
Alors que les enjeux écologiques occupent une place toujours plus importante, en tant...
isolation
18/12/2023 5mn
Comment améliorer l’isolation de ma maison ?
Avec l’augmentation constante du coût de l’énergie et la prise de conscience grandissante...
deux hommes se serrent la main autour d'un contrat.
13/12/2023 6mn
Garantie habitation : à quoi faut-il faire attention ?
L’assurance habitation est obligatoire pour tout les locataires, et les propriétaires...
Un homme signe une assurance sans engagement
11/12/2023 6mn
Assurance sans engagement : est-ce que ça existe ?
Bien qu’il ne s’agisse pas d’une solution proposée d’office par votre assureur, le contrat...
dégât des eaux apparent sur un plafond blanc.
28/11/2023 7mn
Comment remplir un constat amiable dégât des eaux ?
Un constat amiable de dégât des eaux est un document officiel utilisé pour déclarer un...
une petite ville dans laquelle l'assurance habitation n'est pas chère
23/11/2023 8mn
Assurance habitation pas chère : où poser ses valises ?
Que vous soyez propriétaire ou locataire, protéger votre logement avec un contrat d’assurance...
Un chambre spacieuse
14/11/2023 5mn
Quel est le nombre minimum de m² pour une chambre ?
Vous êtes propriétaire et vous souhaitez louer une chambre ? Sachez qu’il y a une législation...
Un rongeur en gros plan. Considéré comme un nuisible dans la maison.
25/10/2023 7mn
Comment se débarrasser des nuisibles ?
Les nuisibles comme les souris, les rats, es cafards ou les punaises de lit sont des...