À l’heure où les enjeux environnementaux sont au centre des préoccupations, de plus en plus de maisons sont pensées pour être respectueuses de la planète. Les mentalités évoluent et, ainsi, les Français cherchent à réduire leur impact écologique. Choix de matériaux éco-responsables, appareils à basse consommation d’énergie ou encore meilleure isolation, il est possible de travailler sur de nombreux points pour rendre votre logement plus green. Si tout cela peut se mettre en place à la construction, il est aussi possible de rénover votre maison en ce sens. On vous explique tout. 😊

maison écologique

C’est quoi une maison écologique ?

Une maison écologique, c’est un logement respectueux de l’environnement. Cela passe principalement par la consommation d’énergie, qui doit être maîtrisée afin d’éviter le gâchis et les déperditions. L’objectif est de réduire les émissions nocives non nécessaires et, ainsi, d’amoindrir l’impact environnemental de la maison et des personnes qui y habitent.

En phase de construction, il peut être intéressant d’envisager une éco-construction. Choisir des matériaux locaux et durables ou encore réduire les déchets liés au chantier de votre maison sont autant d’initiatives qui feront de vous un propriétaire éco-responsable. Par ailleurs, si votre maison est déjà construite, sachez qu’il y a tout de même de nombreuses choses à mettre en place pour inverser la tendance et rendre votre logement plus écologique.

Enfin, point non négligeable, votre maison écologique vous permet de faire des économies ! Eh oui, qui dit maîtrise de votre consommation d’énergie, dit aussi maîtrise de vos factures. S’il est possible de faire rimer écologie avec économies, pourquoi s’en priver ? 😊

La construction : étape déterminante

Vous le savez, le chantier d’une maison crée de nombreux déchets : emballages en plastique, cales en polystyrène, cartons, chutes de bois,… Tout cela finit à la poubelle. Ainsi, il peut être opportun de travailler avec des prestataires qui tentent de réduire au maximum leurs déchets.

Le choix des matériaux pose les bases de votre maison. Ils doivent être choisis de manière réfléchie, en prenant en compte les différents critères relatifs à l’écologie. L’idéal serait de vous tourner vers des matériaux durables, d’origine naturelle et, si possible, locaux, tels que le bois, la brique de terre cuite ou encore la paille. En effet, ces matériaux sont généralement recyclés et/ou recyclables et ne produisent pas d’énergies polluantes. Attention toutefois à ce que ces matériaux n’aient pas subi de traitements superflus, qui peuvent être nocifs pour la nature ou pour votre santé.

Les matériaux isolants, eux, doivent être efficaces, de qualité et d’origine naturelle afin de rester dans une démarche éco-responsable. Ainsi, la laine de lin, la laine de chanvre, la fibre de bois ou encore la ouate de cellulose sont des matériaux particulièrement adaptés.

Les plans et l’emplacement de votre maison doivent être réfléchis en amont. En effet, l’optimisation de l’ensoleillement de chaque pièce peut vous permettre de moins les chauffer en hiver. Vous profitez alors de la chaleur naturelle du soleil. 😉 Par ailleurs, il est possible de planter des arbres sur votre terrain à certains endroits stratégiques pour protéger votre maison contre le vent. Eh oui, une maison écologique, c’est aussi une maison qui sait tirer profit de la nature sans lui faire de mal.

Côté fenêtres, il convient d’opter pour un double vitrage, voire un triple vitrage, afin d’isoler au mieux votre maison de la température extérieure.

Pour les finitions, privilégiez des peintures et enduits naturels. Ils assurent une meilleure qualité de l’air à l’intérieur de la maison.

Les rénovations : comment transformer votre maison ?

Heureusement, tout ne se joue pas à la construction. Il est possible de rendre votre maison écologique, même une fois construite ! 😉

Avant toute chose, nous vous recommandons d’effectuer un audit énergétique de votre maison, accompagné d’un professionnel. Cela vous permet de savoir précisément où les déperditions d’énergie sont les plus importantes dans votre maison : murs, toit, fenêtres ou encore sol. Vous pourrez ainsi mieux orienter vos travaux d’isolation et les rendre plus efficaces.

Bon à savoir : en moyenne, 30% des déperditions de chaleur se font par le toit.

Nous vous recommandons de privilégier les équipements qui réduisent votre consommation d’énergie. Ces équipements sont souvent des systèmes alternatifs. Il faudra alors les mettre en place par vous-même dans votre maison afin de la rendre plus écologique.

Côté chauffage, vous pourrez compter sur les pompes à chaleur ou encore les poêles à bois, qui se démocratisent de plus en plus. Ils permettent de chauffer votre maison de manière éco-responsable. À vous d’ajuster votre consommation au strict nécessaire.

Ne négligez pas la ventilation ! Très importante, elle sert à renouveler l’air de chaque pièce. Elle permet aussi d’éviter les problèmes de condensation et de moisissures au sein de votre maison. Un bon système de ventilation évite une déperdition de chaleur inutile.

Vous pouvez également produire votre électricité grâce à des panneaux solaires installés sur votre toit. Sachez d’ailleurs qu’EDF est obligée d’acheter l’électricité produite par les particuliers à partir d’une énergie renouvelable.

Les petits gestes qui font du bien à la planète

Si vous n’avez pas le budget nécessaire pour entamer des travaux de rénovation énergétique, il est toutefois possible de mettre en place quelques petites choses pour faire du bien à la planète au quotidien. Vous savez ce qu’on dit : les petits ruisseaux font les grandes rivières. 😊

  • Vous pouvez choisir des appareils électroménagers à basse consommation d’énergie. Eh oui, même le choix de votre grille-pain peut avoir une incidence sur l’environnement. Privilégiez les appareils dont l’étiquette-énergie est au vert.
  • Les ampoules LED, à basse consommation, sont plus écologiques que les anciennes ampoules à incandescence, beaucoup plus gourmandes en énergie.
  • Optez pour une chasse d’eau à 2 vitesses. La plupart du temps, une quantité réduite d’eau est amplement suffisante.
  • Pour l’arrosage de vos plantes, vous pouvez récupérer l’eau de pluie plutôt que d’utiliser de l’eau potable.
  • Un pommeau de douche à faible débit permet également d’utiliser moins d’eau à chacune de vos douches.

Maison écologique : quelles sont les aides ?

En France, l’État souhaite aider et encourager les personnes qui souhaitent rendre leur logement plus écologique. Ainsi, plusieurs aides à la rénovation énergétique existent. Elles sont attribuées sous différentes conditions. Sous forme de prime ou encore de crédit d’impôt, elles permettent aux propriétaires d’amortir le coût de leurs travaux ou d’accéder plus facilement à leur projet en cas de budget restreint.

Dans certains cas, votre logement peut être labellisé BBC (Bâtiment Basse Consommation). Mais qu’est-ce que cela signifie ? Le label BBC fixe une limite à ne pas dépasser en termes de consommation énergétique pour les constructions neuves. Ainsi, si vous souhaitez que votre maison réponde à cette norme, elle doit respecter certains critères, notamment concernant le chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire ou encore l’éclairage. Une fois votre maison labellisée BBC, vous pouvez obtenir une exonération de taxe foncière totale ou partielle pendant au moins 5 ans, en fonction de la politique de votre commune.

Si vous manquez de budget, vous pouvez tout à fait contracter un crédit auprès d’un organisme de prêt. Certains d’entre eux, tel que Sofinco par exemple, proposent un prêt rénovation écologique, spécialement conçu pour les propriétaires souhaitant rendre leur logement davantage éco-responsable.

Et voilà, vous savez maintenant comment rendre votre maison écologique. Quelle que soit l’étape : construction, rénovation ou aménagement, il est possible d’agir en faveur de la planète et de l’environnement.

À lire aussi :
10 conseils pour rénover votre maison.
5 conseils pour réussir votre premier achat immobilier.
5 bonnes raisons de changer de fournisseur d’énergie.