Location saisonnière : ai-je besoin d’une assurance habitation ?

L’été commence à pointer le bout de son nez et avec, l’espoir de partir en vacances. Et bien qu’au vu de la situation actuelle rien ne soit sûr, vous êtes déjà certainement, comme 44 % des Français*, à la recherche de votre location saisonnière afin de trouver la perle rare. Vous vous demandez peut-être si une assurance location saisonnière est nécessaire ? Ou si votre contrat d’assurance habitation vous couvre ? On vous explique tout.


Sommaire :

L’assurance location saisonnière est-elle obligatoire ?

Disposer d’une assurance location saisonnière n’est pas obligatoire. D’ailleurs, très peu d’assureurs la proposent sous ce nom puisque ce n’est pas un contrat en soi. On va plutôt parler d’assurance habitation. Et bien que celle-ci ne soit pas obligatoire, elle est quand même fortement recommandée. Eh oui, en cas de pépin, c’est l’assurance d’une prise en charge plus complète et sans accros. 

devis

On vous rassure, dans la majorité des cas, c’est le propriétaire qui souscrit une assurance multirisques afin d’être protégé contre d’éventuels sinistres en son absence. En revanche, son assurance ne couvrira pas nécessairement les dommages causés par ses occupants. Dans ce cas, c’est la garantie Responsabilité Civile du locataire qui entre en jeu. C’est la garantie minimum obligatoire lorsqu’on ne dispose pas de contrat habitation. Elle couvre tous les dommages physiques et matériels que le locataire peut causer à une tierce personne. Elle couvre également toutes les personnes qui logent sous le même toit (ex : vous ou votre enfant avez accidentellement cassé un vase dans votre lieu de location).

Comment bénéficier d’une assurance location saisonnière quand on est locataire ?

Si vous bénéficiez d’un contrat habitation locataire ou propriétaire, il y a de grandes chances que vous soyez déjà couvert. Pensez simplement à vérifier vos clauses et notamment que vous disposez bien de la garantie Responsabilité Civile Villégiature. La mention Villégiature signifie que votre assurance vous couvre même lors de vos locations temporaires, dans la limite de 3 mois consécutifs.

Dans le cas où vous ne seriez pas encore assuré, il vous faudra à minima être couvert par la garantie RC Villégiature. Pour en bénéficier, deux possibilités s’offrent à vous :

Souscrire un contrat habitation : vous pouvez souscrire un contrat d’assurance habitation complet qui vous couvrira toute l’année et quelles que soient les circonstances. C’est l’avantage d’éviter les démarches ponctuelles et superflues le temps d’un voyage.

Souscrire une mono garantie : vous n’avez pas envie de souscrire à une assurance habitation juste le temps de vos vacances ? Dans ce cas, vous avez le choix de souscrire à des monos garanties. Par exemple, si vous ne bénéficiez pas encore de la “Responsabilité Civile” ou d’une “Responsabilité Civile” complète comprenant la couverture “Villégiature”; vous pouvez souscrire à cette unique garantie. Bien qu’il soit préférable de souscrire une formule d’assurance habitation complète, la mono garantie offre la possibilité de bénéficier d’au moins une garantie essentielle. Elle peut être la RC mais aussi toute autre garantie que vous souhaitez ajouter à votre niveau couverture.

À noter que dans le cas où vous vivez sous le même toit qu’un locataire ou propriétaire occupant, vous n’avez pas utilité de souscrire un autre contrat de votre côté. Vivant sous le même toit, vous avez l’avantage d’être automatiquement rattaché au contrat de l’occupant 😉.

Pourquoi souscrire une assurance habitation quand on est Locataire ?

Pour être couvert en cas d’accident

Un locataire est de facto présumé responsable d’un incendie ou de dommages causés aux voisins et tiers dès lors qu’il occupe un lieu de vie. Cette présomption s’applique même dans le cadre d’une location saisonnière (Airbnb, Abritel, Booking…). Ainsi, avec une assurance location saisonnière et en cas d’accident, le locataire bénéficie de garanties protectrices. Cette année, soyez paré à l’imprévisible 😊.

Parce que le propriétaire peut l’exiger

Un propriétaire qui met son bien en location est en droit d’exiger que les locataires soient assurés au minimum par la garantie Responsabilité Civile Villégiature. Ça serait dommage de passer à côté de la maison avec piscine de vos rêves parce que vous n’êtes pas assuré, vous ne trouvez pas 😉 ?

Pourquoi souscrire une assurance habitation quand on est Propriétaire ?

Pour protéger ses biens

En étant couvert par une assurance habitation lors de sa mise en location saisonnière, le propriétaire protège ses biens et s’assure d’une prise en charge des éventuels dommages que peut causer un locataire. Votre credo : qui casse, répare.

Pour se défendre en cas de sinistre

Si l’assurance habitation du propriétaire ne peut couvrir qu’une partie des dégâts dont le locataire est responsable, elle peut se retourner contre l’assurance de ce dernier afin d’être en mesure d’indemniser intégralement le propriétaire.

Pour  louer son logement en toute tranquillité

Bénéficier d’une assurance pour son logement c’est avoir l’esprit tranquille. Cette année les vacances c’est zéro prise de tête 😉 !

Vous bénéficiez déjà d’une assurance habitation ? Pensez à vérifier que votre contrat multirisques habitation couvre votre Responsabilité Civile le temps de vos locations de vacances et que la garantie s’exerce bien sur les territoires où vous vous rendez.

Qui est responsable en cas de sinistre : propriétaire ou locataire ?

La responsabilité dépend de la nature du sinistre. Il est conseillé au locataire de se renseigner auprès du propriétaire sur les conditions d’assurance de sa location.

  • Le Locataire est responsable : pour tous dommages et notamment en cas d’incendie.

Avant de louer ou de mettre en location un logement, pensez à souscrire la garantie “Défense Pénale et Recours suite à Accident”. Une garantie commune à toutes nos formules et non négligeable puisqu’elle permet de vous défendre en cas d’accident (ex : remboursement des frais d’avocats).

  • Le Propriétaire est responsable : dans le cas où le dommage serait défini comme étant un défaut de construction (ex : fissures dans les murs, moisissures, etc).

Pour qu’un propriétaire puisse percevoir une indemnisation complète, il faut que son assurance ait été informée de la présence du locataire au préalable. Dans le cas contraire, l’assureur peut réduire l’indemnisation du sinistre, voire ne pas indemniser du tout le propriétaire. L’assureur est également en droit de résilier son contrat . 

Vous êtes propriétaire et souhaitez mettre un de vos biens en location saisonnière ?

Pensez lors de votre prochaine mise en location à passer un coup de fil à votre assureur. Vous pourrez ainsi percevoir une indemnisation complète en cas de pépin.

Aussi, afin d’éviter les risques de sinistres et d’assurer le confort de votre occupant par la même occasion, pensez à faire le tour du proprio pour vérifier que tout est conforme. Ne manque-t-il pas une planche à votre plancher ? Le logement a-t-il une isolation thermique ? Des travaux peuvent être nécessaires avant la mise en location.

Peut-on souscrire une assurance le temps de sa location de vacances ?

Oui, certains assureurs proposent des assurances habitation temporaires, généralement valables de 1 à 90 jours. On peut aussi les retrouver sous le nom d’Assurance Location Saisonnière.

 

*étude Ipsos pour le baromètre des vacances d’Europ Assistance

** la couverture Villégiature L’olivier Assurance s’exerce pour les propriétaires et locataires à l’occasion d’un séjour de moins de 3 mois en dehors du  domicile.

Retour en haut

Posez vos questions