# report 2024 interdiction Crit’Air 3 paris

Interdiction des véhicules Crit’Air 3 reportée en 2024

17/01/2023 - Anissa
4mn

Initialement prévue pour juillet 2023, l’interdiction des véhicules Crit’Air 3 dans le Grand Paris devrait finalement être reportée à septembre 2024.

Pourquoi ce report a-t-il lieu ? Quelles ZFE sont concernées ? Comment s’appliquent les règles Crit’Air ? Découvrons ensemble les réponses à ces questions.

Interdiction des véhicules Crit’Air 3 : reporté ?

Quelles sont les raisons qui expliquent le report de l’interdiction des véhicules Crit’Air 3 à Paris ? Avant de découvrir ces explications, revenons sur le calendrier initialement prévu.

Un calendrier plusieurs fois modifié

Ce n’est pas la première fois que cette interdiction Crit’Air 3 à Paris se décale. Tout débute le 12 novembre 2018 lorsqu’est créée la ZFE Grand Paris. A ce sujet, rappelons qu’une ZFE est une zone à faibles émissions, c’est-à-dire dont la circulation limite l’accès aux véhicules les plus polluants. La Métropole du Grand Paris rejoint alors une liste d’autres villes ayant adopté ce projet de ZFE.

Le 1er juillet de l’année suivante, ce sont d’abord les voitures les plus polluantes (Crit’Air 5 et non répertoriés) qui sont interdits de circulation à l’intérieur du super-périphérique parisien (A86).

Deux ans plus tard, le 1er juillet 2021, l’interdiction s’étend aux véhicules Crit’Air 4.

Par la suite, le calendrier prévoyait que les véhicules Crit’Air 3 soient interdits de circulation à partir du 1er juillet 2022.

Les véhicules Crit’Air 3 ont connu un premier répit, puisque l’interdiction les concernant a été reportée une première fois au 1er juillet 2023. Fin octobre 2022, on apprend alors par le biais de Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, que l’interdiction Crit’Air 3 Paris est une nouvelle fois reportée. Le 1er janvier 2025 est d’abord annoncé comme date de report, avant qu’une nouvelle annonce indique que l’interdiction sera finalement reportée au 1er septembre 2024.

Qu’est-ce qui explique ces multiples reports ?

Donner plus de temps aux propriétaires de véhicules Crit’Air 3

La raison de ces reports s’explique simplement par le fait qu’encore trop de Parisiens conduisent des véhicules Crit’Air 3, là où l’interdiction des véhicules Crit’Air 5 et 4 concernait peu de gens. Ainsi, selon le ministère de la Transition écologique, les véhicules Crit’Air 3 représentaient 31,2% du parc automobile du Grand Paris en 2021. On peut supposer que ce chiffre n’a que légèrement diminué jusqu’à aujourd’hui.

Interdire la circulation à près d’un tiers des Parisiens de la Métropole Grand Paris semble irrationnel.

Dès lors, la décision a été prise de reporter une nouvelle fois cette interdiction des véhicules Crit’Air 3. Ce qui laisse plus de temps aux conducteurs pour remplacer leur véhicule par un modèle plus propre (Crit’Air 2, Crit’Air 1 ou électrique).

Les ZFE concernées par le report de l’interdiction

En France, il existe à ce jour 12 ZFE :

  • Grenoble Alpes Métropole
  • Métropole Lyon
  • Paris
  • Métropole Grand Paris
  • Métropole Rouen-Normandie
  • Grand Reims
  • Eurométropole de Strasbourg
  • Saint-Etienne Métropole
  • Métropole Nice-Côte-d’Azur
  • Aix Marseille Provence Métropole
  • Montpellier Méditerranée Métropole
  • Toulouse Métropole

Toutes ces ZFE ne sont pas apparues au même moment. Chacune dispose alors de son propre calendrier concernant l’application des interdictions aux différentes catégories Crit’Air.

Par exemple, ZFE Toulouse Métropole ne date que du 1er mars 2022 et actuellement seuls les fourgons, les fourgonnettes, les poids lourds avec une vignette Crit’Air 4, Crit’Air 5 et non classés y sont interdits de circulation.

Pour connaître les voitures interdites dans une ZFE, le plus simple est de vous rendre sur le site internet de la zone à faible émissions dont il est question.

A noter que d’autres métropoles ont prévu d’adopter une ZFE. C’est notamment le cas de Toulon, dont la ZFEest souvent reportée.

Crit’Air 3 : ce qu’il faut savoir

Quels sont les véhicules considérés comme Crit’Air 3 et quelles sont les règles relatives au certificat Crit’Air ?

Crit’Air 3 : quels sont les véhicules concernés ?

Pour mieux comprendre pourquoi tant de Parisiens conduisent un véhicule Crit’Air 3, il est utile de rappeler quels types de véhicules entrent dans cette catégorie :

  • Véhicules essence immatriculés du 1er janvier 1997 au 31 décembre 2005
  • Véhicules diesel immatriculés du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2010
  • Deux-roues immatriculés du 1er juillet 2004 au 31 décembre 2006

En France, une étude AAA Data indique que l’âge moyen des véhicules est de 11 ans ce qui correspond à une première immatriculation aux alentours de 2011. Néanmoins, il s’agit là de la moyenne, ce qui implique qu’un grand nombre de véhicules ont plus de 11 ans et entrent alors dans la catégorie Crit’Air 3, voire plus.

C’est notamment le cas de beaucoup de véhicules diesel circulant en France et dans la Métropole Grand Paris.

Certificat Crit’Air est-il obligatoire ?

Le certificat Crit’Air est obligatoire pour toutes celles et ceux qui circulent dans une ZFE ou quand une circulation différenciée a été mise en place lors d’un pic de pollution.

En dehors de ces cas, le certificat Crit’Air n’est pas obligatoire.

Comment obtenir un certificat Crit’Air ?

Afin de commander votre Certificat Crit’Air il faut vous rendre sur le site officiel. Le seul document dont vous avez besoin est la carte grise (certificat d’immatriculation).

L’intégralité de la démarche s’effectue en ligne. Premièrement, vous devez indiquer si le véhicule s’immatricule en France ou à l’étranger. Deuxièmement, vous devez remplir le numéro d’immatriculation et la date de première immatriculation.

Il faut ensuite remplir des informations concernant le titulaire du véhicule et son adresse. Une fois ces étapes terminées, il ne reste plus qu’à procéder au paiement en ligne.

Combien coûte une vignette Crit’Air ?

Le prix d’un certificat Crit’Air s’élève à 3,70€ (3,11€ + 0,59€ d’affranchissement). De plus, lorsque le paiement s’effectue, la vignette s’envoie par la poste à l’adresse indiquée précédemment.

Corse
06/12/2023 4mn
Corse : quelles sont les précautions à prendre au volant ?
Véritable paradis terrestre, la Corse se situe à 400 kilomètres de la France à vol d’oiseau....
Voiture d'occasion en circulation sur la route
05/12/2023 5mn
Voiture d’occasion : quelle tendance de prix pour cette fin 2023 ?
Le marché de l’automobile est en constante évolution et les prix des voitures d’occasion...
voiture en exposition au salon de l'automobile de Lyon
05/12/2023 5mn
Salon de l’Auto 2023 : ce qu’il faut retenir
Rendez-vous international entre les acteurs de l’industrie automobile et le grand public,...
30/11/2023 5mn
PTZ 2024 : ce qui va changer sur le prêt à taux zéro
Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est un prêt immobilier de référence dans l’économie française....
vendre une voiture
25/11/2023 4mn
Peut-on vendre une voiture sans contrôle technique ?
Vous envisagez de vendre une voiture ? Dans ce cas, peut-être vous demandez-vous s’il...
Une voiture de collection rouge a une carte grise spécifique.
17/11/2023 6mn
Voiture de collection : une carte grise spécifique
Si vous possédez un ou plusieurs véhicules d’époque, vous pouvez demander une carte grise...
08/11/2023 4mn
Remorquage de voiture : ce qu’il faut savoir !
Le remorquage de voiture est incontournable en cas d’accident ou de panne. Il permet...
encrassement du moteur
06/11/2023 4mn
Encrassement du moteur : que faire ?
Avec le temps, des dépôts de suie encrassent et abîment le moteur de votre voiture. Ce...
Le capot est ouvert et une batterie est branchée avec des pinces crocodiles suite à une panne de batterie
23/10/2023 7mn
Panne de batterie : que faire ?
Si votre voiture ne démarre plus ou qu’elle rencontre des difficultés à démarrer après...
Hybride, est-ce vraiment rentable pour les entreprises ?
17/10/2023 5mn
Véhicules hybrides : les avantages pour les entreprises
Les véhicules hybrides sont équipés d’un moteur électrique et d’un moteur thermique....