# maladies incompatibles avec la conduite

Maladies incompatibles avec la conduite

05/07/2023 - Anissa
4mn

Les maladies incompatibles avec la conduite sont un sujet important pour garantir la sécurité routière. Certaines maladies peuvent altérer les capacités de conduite et augmenter les risques d’accidents.

Dans cet article, nous allons répondre aux questions suivantes : Quelle maladie interdit la conduite ? Comment savoir si je suis apte à conduire ? Quand ne peut-on plus conduire ? Comment déclarer une personne inapte à la conduite ? Est-ce qu’un diabétique peut conduire ?

Les maladies incompatibles avec la conduite

Certaines maladies peuvent altérer les capacités de conduite et augmenter les risques d’accidents. C’est pourquoi, certaines maladies sont incompatibles avec la conduite automobile.

Les maladies qui interdisent la conduite sont nombreuses et incluent des troubles de l’épilepsie, qui peuvent entraîner des pertes de conscience et des convulsions, ainsi que des troubles de la vision, qui peuvent altérer la perception des distances et des couleurs.

Les maladies cardiaques sont également concernées, car elles peuvent entraîner des malaises et des pertes de connaissance.

Les troubles psychiatriques, tels que la schizophrénie ou la dépression, peuvent également affecter les capacités de conduite.

Certaines maladies comme la narcolepsie, qui se caractérise par des endormissements soudains, sont également incompatibles avec la conduite automobile.

La réglementation en vigueur pour chaque maladie est spécifique et doit être respectée pour garantir la sécurité routière. Pour l’épilepsie, il est nécessaire d’attendre une période de deux ans sans crise avant de pouvoir conduire à nouveau. Pour les maladies cardiaques, des examens médicaux réguliers sont nécessaires pour vérifier que l’état de santé du conducteur ne pose pas de risques pour la sécurité routière.

Comment savoir si je suis apte à conduire ?

Il existe différents examens médicaux et psychotechniques pour évaluer l’aptitude à conduire. Ces examens peuvent inclure un examen de vue, un électroencéphalogramme (EEG) pour détecter les éventuelles anomalies du cerveau, ainsi que des tests psychotechniques pour évaluer la concentration, les réflexes et la mémoire.

Pour passer ces examens, il est nécessaire de se rendre auprès d’un médecin agréé par la préfecture. Si le conducteur est jugé apte à conduire, il reçoit un certificat d’aptitude à la conduite valable pour une durée déterminée.

Quand ne peut-on plus conduire ?

La perte de permis de conduire peut être due à différents critères, tels que le risque pour la sécurité routière, le risque pour la santé du conducteur ou le risque pour les autres usagers de la route.

En cas d’infraction routière grave, le conducteur peut se voir retirer son permis de conduire pour une durée déterminée. De même, un conducteur souffrant d’une maladie cardiaque sévère peut être considéré comme un risque pour sa propre santé et celle des autres usagers de la route.

Les autorités compétentes peuvent également retirer le permis de conduire à un conducteur présentant des signes d’inaptitude à la conduite, tels que des problèmes de vue, des troubles de l’équilibre ou une altération des réflexes. La perte de permis de conduire peut également être liée à l’âge du conducteur, avec l’obligation de passer un examen médical régulier à partir d’un certain âge.

En cas de perte de permis de conduire, il est possible de demander une visite médicale pour vérifier si l’état de santé a évolué favorablement. Cependant, il est important de respecter les règles de sécurité routière pour éviter toute mise en danger.

Comment déclarer une personne inapte à la conduite ?

Il est possible de déclarer une personne inapte à la conduite en cas de maladie ou d’accident. Les procédures peuvent varier selon les cas. Un médecin peut signaler un patient auprès de la préfecture si sa maladie ou son traitement peut altérer sa capacité de conduite.

De même, un tiers, comme un ami ou un membre de la famille, peut signaler un conducteur qui semble présenter des signes de maladie ou de perte de capacités de conduite. La police peut également signaler un conducteur dangereux sur la route.

En cas de signalement, une procédure d’examen médical est mise en place pour déterminer l’aptitude du conducteur à conduire. Si le conducteur est jugé inapte, il doit passer des examens médicaux pour vérifier si sa maladie ou son état de santé a évolué favorablement.

Est-ce qu’un diabétique peut conduire ?

Les diabétiques peuvent conduire, mais ils doivent prendre des précautions particulières pour éviter les risques d’hypoglycémie. L’hypoglycémie est une baisse du taux de sucre dans le sang qui peut causer des vertiges, une confusion mentale, voire une perte de conscience.

Pour éviter les risques d’hypoglycémie, les diabétiques doivent surveiller régulièrement leur taux de sucre dans le sang et respecter leur traitement. Ils doivent également adapter leur alimentation et éviter les repas trop riches en sucre. Enfin, ils doivent informer leur assurance et passer des examens médicaux réguliers pour vérifier leur aptitude à conduire.

Conclusion

Les maladies incompatibles avec la conduite sont un sujet important pour garantir la sécurité routière. Les maladies cardiaques, les troubles de l’épilepsie, les troubles psychiatriques et les troubles de la vision sont autant de maladies qui peuvent altérer les capacités de conduite et augmenter les risques d’accidents.

Dès lors il est important de respecter les règles en vigueur pour garantir la sécurité routière, de passer des examens médicaux réguliers pour vérifier son aptitude à conduire, et de signaler toute personne inapte à la conduite pour éviter les accidents.

fin de la vignette assurance automobile
07/02/2024 4mn
Fin de la vignette carte verte d’assurance automobile en 2024
Le 1er avril 2024 sonnera le glas de la fin de la carte verte d’assurance automobile....
Corse
06/12/2023 4mn
Corse : quelles sont les précautions à prendre au volant ?
Véritable paradis terrestre, la Corse se situe à 400 kilomètres de la France à vol d’oiseau....
Voiture d'occasion en circulation sur la route
05/12/2023 5mn
Voiture d’occasion : quelle tendance de prix pour cette fin 2023 ?
Le marché de l’automobile est en constante évolution et les prix des voitures d’occasion...
voiture en exposition au salon de l'automobile de Lyon
05/12/2023 5mn
Salon de l’Auto 2023 : ce qu’il faut retenir
Rendez-vous international entre les acteurs de l’industrie automobile et le grand public,...
30/11/2023 5mn
PTZ 2024 : ce qui va changer sur le prêt à taux zéro
Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est un prêt immobilier de référence dans l’économie française....
vendre une voiture
25/11/2023 4mn
Peut-on vendre une voiture sans contrôle technique ?
Vous envisagez de vendre une voiture ? Dans ce cas, peut-être vous demandez-vous s’il...
Une voiture de collection rouge a une carte grise spécifique.
17/11/2023 6mn
Voiture de collection : une carte grise spécifique
Si vous possédez un ou plusieurs véhicules d’époque, vous pouvez demander une carte grise...
08/11/2023 4mn
Remorquage de voiture : ce qu’il faut savoir !
Le remorquage de voiture est incontournable en cas d’accident ou de panne. Il permet...
encrassement du moteur
06/11/2023 4mn
Encrassement du moteur : que faire ?
Avec le temps, des dépôts de suie encrassent et abîment le moteur de votre voiture. Ce...
Le capot est ouvert et une batterie est branchée avec des pinces crocodiles suite à une panne de batterie
23/10/2023 7mn
Panne de batterie : que faire ?
Si votre voiture ne démarre plus ou qu’elle rencontre des difficultés à démarrer après...