# entretien véhicule électrique

Entretien d’un véhicule électrique : tout savoir

27/10/2022 - Anissa
8mn

D’ici 2035, 100 % des automobiles neuves en France seront électriques. Cette technologie est particulièrement onéreuse à l’achat, mais qu’en est-il de sa maintenance quotidienne ? Le prix d’entretien d’une voiture électrique est-il élevé ? Quelles sont les différences concrètes avec un moteur thermique ? Comment prolonger la durée de vie de la batterie ? Découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir sur l’entretien d’un véhicule électrique !

Quelles tâches de maintenance effectuer sur ma voiture électrique ?

Contrôlez les niveaux des fluides essentiels

Un véhicule électrique s’entretient facilement. Inutile de :

  • surveiller les huiles ;
  • vérifier les frottements mécaniques ;
  • changer les lubrifiants ;
  • nettoyer les filtres ;
  • réaliser une vidange annuelle ;
  • désencrasser les conduits d’échappement.

Vous consacrez moins de temps à la maintenance et limitez vos frais. Vous devez tout de même contrôler les jauges des liquides de :

  • refroidissement, sur le moteur électrique et la batterie de traction ;
  • frein ;
  • lave-glace ;
  • transmission.

Prenez soin de vos consommables

Comme sur un véhicule thermique, accordez une attention toute particulière aux pièces sensibles à l’usure. Il s’agit :

  • des essuie-glaces. Pour votre sécurité, renouvelez-les au moins une fois par an ;
  • des pneumatiques. Vérifiez leur pression régulièrement et respectez les niveaux indiqués dans votre manuel. En l’absence de dégradations inhabituelles, changez-les tous les cinq ans ;
  • de la batterie auxiliaire au plomb de 12 V. Elle perd une grande partie de ses capacités après la troisième année. Avec juste quelques connaissances techniques, vous la remplacez facilement.

Déléguez les tâches complexes

Sur une voiture électrique, l’entretien approfondi réclame des équipements adaptés. Ces derniers sont soumis à de fortes tensions (entre 400 et 700 V). Sans la maîtrise d’un professionnel, leur utilisation présente des risques d’électrocution élevés. Confiez donc votre automobile à un garagiste certifié UTE C18-550.

Quand entretenir mon véhicule électrique ?

Des problèmes mécaniques exceptionnels

Les voitures électriques jouissent d’une grande fiabilité. Elles s’usent lentement et vous imposent rarement des réparations imprévues. Selon l’association de défense des automobilistes allemands (ADAC), la batterie auxiliaire cause la majorité des pannes. Elle représente à elle seule 54 % des dysfonctionnements constatés. Elle se place ainsi loin devant les soucis électroniques (15,1 %) et de pneumatiques (14,2 %).

Des révisions sur les voitures électriques espacées

Un moteur électrique se révise tous les 30 000 km. En comparaison, l’essence et le gaz de pétrole liquéfié (GPL) exigent un examen approfondi tous les 15 000 km, et le diesel tous les 20 000 km. Notez que le contrôle technique est obligatoire en Europe. Passée la quatrième année, il a lieu tous les deux ans.

Où se rendre pour réviser ou réparer mon véhicule électrique ?

Contrairement à la thermique, la voiture électrique ne se dépose pas n’importe où. Les différentes opérations réclament un équipement et une formation spécifiques. Pour l’entretien de votre véhicule électrique, le mieux reste de vous tourner vers votre concessionnaire. Kia, Toyota, Peugeot, Tesla, Renault, etc. Il connaît parfaitement votre automobile et corrige tous ses dysfonctionnements.

Comment un garagiste spécialisé entretient-il ma voiture électrique ?

Quelles pièces change-t-il sur un véhicule thermique ?

À côté d’une voiture électrique, un véhicule thermique paraît complexe. Son moteur comporte une multitude d’éléments mécaniques sensibles à l’usure. Joints, carters, bielles, pistons, bougies, carburateur, boîte de vitesse, etc. Toutes ces pièces sont nécessaires à la combustion des hydrocarbures. Elles doivent souvent être remplacées. La pression élevée, les frottements répétés et les températures extrêmes précipitent leur dégradation. Sur les voitures essence, diesel ou hybride, ce sont ainsi plus de mille composants qui peuvent provoquer des pannes.

Quel entretien sur une voiture électrique réalise-t-il ?

À l’inverse du thermique, le moteur électrique repose sur un principe simple. Dans sa turbine, un champ magnétique met en mouvement le rotor. Ce dernier transmet son énergie aux roues à l’accélération. Une vingtaine de pièces seulement participent à son bon fonctionnement. Vous profitez d’une voiture fiable et facile à entretenir. Peu d’éléments ont besoin d’être changés.

Les technologies innovantes de Renault limitent encore plus le risque de défaillance. Son rotor bobiné améliore l’efficacité du moteur et évite les problèmes mécaniques de transmission. À l’heure actuelle, la Zoé affiche toujours les coûts de maintenance les plus faibles.

Quels composants remplace-t-il ?

Comme sur un véhicule thermique, l’entretien de votre voiture électrique réclame une surveillance de certains composants :

  • le châssis ;
  • la carrosserie ;
  • les pneumatiques ;
  • les suspensions ;
  • la climatisation ;
  • les équipements de confort ;
  • les plaquettes de frein.

Ces dernières font partie des pièces d’usure à changer régulièrement. Toutefois, grâce à la récupération de la charge (SREC), elles sont moins sollicitées sur une voiture électrique. La pression à exercer sur la pédale est faible, et votre système de freinage s’abîme plus lentement.

Quelle attention porte-t-il au système électrique ?

Votre voiture électrique embarque de nombreux dispositifs électroniques. Ces derniers assurent le confort et la sécurité des passagers. Les plus susceptibles de lâcher et d’être remplacés sont :

  • les circuits sous haute tension ;
  • les protections contre la surcharge ;
  • la batterie auxiliaire de 12 V ;
  • l’ordinateur de bord.

Combien coûte l’entretien d’une voiture électrique ?

Sur un véhicule électrique, les coûts d’entretien sont particulièrement réduits. L’Automobile Club Association (ACA) évalue les frais courants à 120 € par an. Cette somme représente 20 à 30 % du montant habituel dévolu aux voitures essence, diesel ou hybride. Un écart considérable qui s’explique par :

  • la fréquence d’entretien plus faible ;
  • l’absence de vidange et de lubrifiant ;
  • le nombre restreint de pièces mécaniques ;
  • l’usure minime des consommables.

Choisir l’électrique minore les frais d’exploitation d’une flotte d’entreprise. Acquisition des véhicules incluse, cette baisse de charge est de 12 % en moyenne.

Comment assurer la maintenance des batteries de votre automobile ?

La batterie de traction : le cœur de votre véhicule

Vendue entre 5000 € et 9000 €, la batterie de votre voiture électrique correspond à 40 % du prix d’achat de votre véhicule. Les plus chères, comme celle de la Tesla Model S, grimpent jusqu’à 30 000 €. Vous avez donc plutôt intérêt à la bichonner.

Comment fonctionne la batterie de traction de mon véhicule électrique ?

Un accumulateur transforme une réaction chimique en énergie. Au cours du cycle de charge, les ions contenus dans le liquide circulent entre deux électrodes. Attention : ne gardez pas votre dispositif de stockage constamment branché ! Ne le videz pas non plus à l’excès ! Vous empêcheriez ce mouvement circulaire et accéléreriez l’usure. Votre batterie perdrait en capacité, en autonomie et en vitesse de charge.

Quand et comment assurer la maintenance de mon accumulateur ?

Pour préserver la santé de votre batterie, faites-la examiner une fois par an dans un garage spécialisé. Cette visite régulière augmente les coûts d’entretien de votre voiture électrique, mais diminue les mauvaises surprises. Elle permet de contrôler les fuites et la corrosion. En cas de détérioration inhabituelle, les frais sont pris en charge par votre constructeur.

Quelle est la longévité de mon stockage électrique ?

La technologie lithium-ion exploitée par la majorité des fabricants offre une durée de vie importante. Lorsque les conditions sont optimales, elle supporte entre mille et mille cinq cents recharges. Vous pouvez ainsi parcourir entre 200 000 km et 500 000 km et rouler entre sept et quinze ans.

Puis-je utiliser ma batterie plus longtemps ?

En adoptant de bons réflexes, vous améliorez la résistance de vos équipements. Néanmoins, l’usure ne peut être empêchée au-delà d’un certain temps. Si vous continuez d’utiliser votre accumulateur, il ne cessera pas de fonctionner. Mais il perdra environ 30 % de ses capacités.

Que devient mon accumulateur après son remplacement ?

Les batteries usagées sont valorisées par les fabricants d’automobiles. Elles profitent d’une économie circulaire et jouissent d’une seconde vie. La technologie lithium-ion s’intègre bien dans les stockages stationnaires de l’énergie renouvelable. Après quelques années de service supplémentaires, les accumulateurs sont finalement recyclés. Lithium, cobalt, nickel, aluminium, etc. : les métaux sont récupérés. Ils sont fondus et réemployés.

La batterie auxiliaire : un enjeu central pour l’entretien de votre voiture électrique

Les véhicules électriques embarquent également un accumulateur au plomb de 12 V. Ce dernier surveille les différents systèmes de sécurité. Il alimente votre éclairage et vos équipements de confort.

Ce stockage secondaire est la principale cause des dysfonctionnements. Contrôlez régulièrement sa tension et rechargez-le au besoin. Sur certains véhicules, la batterie de traction recharge elle-même votre auxiliaire. Elle réduit alors l’entretien de votre voiture électrique.

Comment éviter les pannes et ralentir l’usure de mon véhicule électrique ?

Favorisez les bonnes pratiques pour limiter les coûts d’entretien de votre voiture électrique

Sur un véhicule électrique, la batterie joue un rôle crucial. Sa résistance est mesurée par le State of Health (SoH). Il évalue sa dégradation en se basant sur :

  • le temps d’utilisation. Il provoque 2 % de perte d’autonomie par an ;
  • le nombre de cycles. Il vieillit progressivement les cellules de lithium-ion ;
  • la température. La surchauffe raccourcit la durée de vie de votre accumulateur ;
  • les charges et les décharges profondes. Elles accélèrent l’usure globale.

Si vous manipulez votre équipement de façon optimale, vous pouvez influer sur ces deux derniers points.

Quels branchements électriques choisir pour une longévité maximale ?

Une recharge normale sur courant alternatif est fortement conseillée. Même si elle demande plus de temps, elle offre une meilleure durée de vie. Pour préserver votre batterie, fuyez le courant continu. Les bornes de recharge rapides sont commodes, mais elles entraînent un vieillissement prématuré. Leurs effets ne sont pas pour autant catastrophiques. Pour vos trajets de vacances, n’hésitez pas à y recourir.

Comment recharger ma batterie sans risque ?

Les cycles violents dégradent votre accumulateur. Évitez autant que possible les charges au-delà des 95 %. Ne roulez pas non plus lorsque votre niveau d’énergie est trop faible. Les décharges profondes ont des répercussions tout aussi dévastatrices. Idéalement, maintenez votre stockage électrique entre 20 % et 80 % de ses capacités.

Prévoyez les arrêts prolongés de votre automobile

L’entretien de votre voiture électrique passe également par une préparation aux périodes d’inactivité. La batterie ne doit ni se décharger ni rester branchée sur secteur. Dans les deux cas, vous perdriez progressivement en autonomie. Pour une durée de vie longue, stabilisez votre niveau d’énergie entre 50 % et 75 %. Vous éviterez ainsi une usure inutile et un vieillissement prématuré.

La batterie n’est pas la seule faiblesse d’un véhicule électrique immobilisé ! En cas d’arrêt prolongé, surveillez vos pneumatiques. Ces derniers se dégonflent petit à petit et risquent de s’abîmer. Contrôlez-les à intervalles réguliers.

Garez-vous dans le respect de votre mécanique

Le meilleur moyen de préserver l’autonomie de votre automobile reste de stationner dans un endroit adapté. Votre emplacement ne doit être ni trop chaud ni trop froid. Les batteries n’apprécient pas les températures extrêmes. Les garages et les places de parking protégées conviennent davantage à votre véhicule.

Nettoyez régulièrement votre automobile

Avec un moteur électrique, l’entretien de votre voiture est facilité. Mais attention ! Les poussières et autres saletés nuisent à son bon fonctionnement. Elles endommagent votre châssis et accélèrent l’usure de votre mécanique. Pour retrouver sa propreté, rendez-vous simplement dans une station de lavage. Votre automobile ne craint ni l’humidité ni les produits lavants. Évitez juste les jets à haute pression sur le moteur et la batterie.

Le coût d’entretien d’une voiture électrique compense-t-il son prix d’achat ?

Contrairement aux électriques, les véhicules thermiques multiplient les frais réguliers. L’UFC-Que choisir a réalisé un comparatif complet entre ces deux technologies. L’association s’est appuyée sur les modèles les plus populaires du marché français : la Volkswagen e-Up, la Renault Zoé et la Nissan Leaf. Citadines, SUV ou compactes : son constat est sans appel ! L’électrique vous garantit des économies :

  • sur l’entretien ;
  • sur le carburant ;
  • pour le financement ;
  • sur la taxe d’enregistrement ;
  • avec les subventions françaises et européennes ;
  • avec la carte grise gratuite ;
  • sur la décote progressive.

Vous faites également des économies sur l’assurance auto avec L’olivier Assurance. Faites un devis pour connaître votre prix.

Même en comptant l’installation d’une borne de recharge et l’achat de la voiture électrique, cette dernière reste gagnante. Les frais de recharge minimes participent à réduire vos dépenses. C’est particulièrement le cas à votre domicile avec l’offre IZI by EDF !

Entretien d’un véhicule électrique : une maintenance vraiment moins chère ?

Avec seulement 10 % du parc automobile électrifié, nous manquons encore de recul pour donner une réponse définitive. Néanmoins, sur une voiture électrique, les coûts semblent diminués d’au moins 25 %. La fiabilité accrue de ce type de motorisation et l’entretien facile expliquent cet écart significatif.

Corse
06/12/2023 4mn
Corse : quelles sont les précautions à prendre au volant ?
Véritable paradis terrestre, la Corse se situe à 400 kilomètres de la France à vol d’oiseau....
Voiture d'occasion en circulation sur la route
05/12/2023 5mn
Voiture d’occasion : quelle tendance de prix pour cette fin 2023 ?
Le marché de l’automobile est en constante évolution et les prix des voitures d’occasion...
voiture en exposition au salon de l'automobile de Lyon
05/12/2023 5mn
Salon de l’Auto 2023 : ce qu’il faut retenir
Rendez-vous international entre les acteurs de l’industrie automobile et le grand public,...
30/11/2023 5mn
PTZ 2024 : ce qui va changer sur le prêt à taux zéro
Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est un prêt immobilier de référence dans l’économie française....
vendre une voiture
25/11/2023 4mn
Peut-on vendre une voiture sans contrôle technique ?
Vous envisagez de vendre une voiture ? Dans ce cas, peut-être vous demandez-vous s’il...
Une voiture de collection rouge a une carte grise spécifique.
17/11/2023 6mn
Voiture de collection : une carte grise spécifique
Si vous possédez un ou plusieurs véhicules d’époque, vous pouvez demander une carte grise...
08/11/2023 4mn
Remorquage de voiture : ce qu’il faut savoir !
Le remorquage de voiture est incontournable en cas d’accident ou de panne. Il permet...
encrassement du moteur
06/11/2023 4mn
Encrassement du moteur : que faire ?
Avec le temps, des dépôts de suie encrassent et abîment le moteur de votre voiture. Ce...
Le capot est ouvert et une batterie est branchée avec des pinces crocodiles suite à une panne de batterie
23/10/2023 7mn
Panne de batterie : que faire ?
Si votre voiture ne démarre plus ou qu’elle rencontre des difficultés à démarrer après...
Hybride, est-ce vraiment rentable pour les entreprises ?
17/10/2023 5mn
Véhicules hybrides : les avantages pour les entreprises
Les véhicules hybrides sont équipés d’un moteur électrique et d’un moteur thermique....