Page banner road

Breadcrumb actualites

Accueil > Blog > Actualités auto ⇒ 789 millions d’euros grâce aux radars automatiques

Radars automatiques : 789 millions d’euros pour l’Etat en 2015

C’est un chiffre record pour les recettes de l’État, 789 millions d’euros ont été engrangés par les radars automatiques en 2015. L'investissement de radars semble profitable à l'État, car les gains engendrés ont augmentés de plus de 35 % depuis 2010. L'olivier – assurance auto vous dévoile les chiffres clés des radars automatiques en France.
789 millions d’euros de revenus générés par les radars automatiques

Les radars automatiques en chiffres

Depuis 2009, la Cour des Comptes a enregistré une hausse moyenne de 6,4 % des recettes fiscales en lien direct avec les amendes pour excès de vitesse.

  • Le France compte 4 200 radars sur son territoire et 10 000 radars leurres ;
  • Presque 190 000 euros de gain par radar, pour un prix d’achat de 70 000 euros ;
  • 20,24 millions de photos en 2015 ;
  • 3,31 millions de procès verbaux ont été envoyés en 2015 ;
  • 500 nouveaux radars d’ici 3 ans ;
  • Les revenus que génèrent les radars représentent seulement 1 % par rapport à l’impôt sur le revenu.

Une augmentation de la délinquance routière ?

Une telle augmentation des recettes de l’État générées par les amendes, indiquerait que les Français roulent de plus en plus vite. Pourtant en 2015, les radars ont pris 130 000 photos de moins qu’en 2014, selon le rapport annuel de l’Agence nationale du traitement automatisé des infractions (Antai).

La différence entre la baisse du nombre de photos prise par radar automatique et l’augmentation des recettes tiendrait d’un meilleur taux de conversion. En effet, entre 2005 et 2015, ce taux est passé de 46 % à 66 %. Il y a 10 ans, vous aviez 1 chance sur 2 de recevoir une contravention après avoir été flashé. Aujourd’hui, cette probabilité est augmenté à 2 chances sur 3.

Un durcissement à prévoir pour les automobilistes étrangers

Étant donné que 20 % des amendes pour excès de vitesse concerne des véhicules étrangers, l’État français poursuit son optimisation de la verbalisation en multipliant les accords européens.

Ceux-ci permettent déjà poursuivre des automobilistes allemands et hollandais, mais bientôt les Italiens, les Portugais et les Monégasques recevront également des contraventions françaises dans leur boîtes aux lettres.

Bon à savoir

En octobre dernier, le gouvernement a annoncé son projet de multiplier par quatre les "zones radars" en France. Une augmentation du nombre de radars implique également une augmentation de la marge d’erreur, c’est pourquoi, apprenez dès à présent comment contester une amende radar en ligne si vous pensez ne pas avoir commis d’infraction.

Rappelons-le : l’objectif principal des radars n’est pas d’apporter des fonds à l’État, mais de faire baisser les chiffres de la mortalité routière et de rendre la route plus sûre.