Page banner desert

Breadcrumb actualites

Accueil > Blog > Actualités auto Prime à la casse, en route vers une France plus écologique ⇒ L'olivier – assurance auto

Prime à la casse : en route vers une France plus écologique

En ce début d’année 2018, bien des choses ont évolué. Le prix du carburant a augmenté (ça, ce n‘est pas cool), et il en va de même pour la prime à la casse (et ça, c’est plutôt cool). Si vous ne savez pas encore bien en quoi cela consiste, ou ce que cela va changer, L’olivier vous éclaire.
Prime casse 2018

La prime à la casse : qu’est-ce que c’est ?

Mise en place par le gouvernement en 2008, la prime à la casse est aussi appelée prime à la conversion. Il s’agit là d’un système qui pousse les Français à rouler de manière plus écologique, tout en leur permettant de faire des économies sur l’achat d’un nouveau véhicule.

Cool ! Et comment est-ce que ça fonctionne ?

Le fonctionnement de la prime à la casse a connu quelques évolutions. Initialement, ce fonctionnement était plutôt simple. Pour en bénéficier, il suffisait de :

  • mettre à la casse sa voiture vieille de plus de 10 ans.
  • acheter une voiture moins polluante, c’est-à-dire dont les émissions de CO2 sont inférieures ou égales à 160 grammes de CO2/km.

vieille voiture pollution


L’évolution de la prime à la casse

  • À ses débuts, en décembre 2008, et jusqu’en 2010, la prime à la casse était de 1000 €.
  • En 2010, suite à son franc succès, la prime est réduite de 50% (soit à 500 € ) pour réduire les dépenses du gouvernement.
  • Depuis le 1er janvier 2018, la prime à la casse est de 1000 € pour les foyers imposables, et de 2000 € pour les foyers non-imposables.

Les plus grands changements de 2018

Pour bénéficier de cette nouvelle prime, il faut :

mettre à la casse son véhicule essence datant d’avant 1997
ou
mettre à la casse son véhicule diesel datant d’avant 2001


La grande nouveauté de 2018 est que, désormais, cette prime s’applique également lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, et non seulement d’un véhicule neuf. Mais pour cela, il faut que le véhicule d’occasion :

  • ait une vignette Crit’air de 0 à 2
  • rejette moins de 130g de CO2/km

Le seul point négatif de ce changement est que la prime baisse pour les véhicules électriques, passant de 4000 à 2500 €. Cependant, cette prime s’ajoute toujours au bonus écologique (de 6000 € ) dont vous pouvez profiter pour l’achat d’une voiture électrique !

Bon à savoir :

Si vous respectez les critères détaillés dans l'article, vous pourrez profiter de ce bonus écologique. Mais si vous revendez votre voiture pour en acheter une trop polluante, vous serez malussé !


Envie de vérifier le montant de la prime qui peut vous être accordée ? C’est par ici : www.primealaconversion.gouv.fr !