Page banner curve

Breadcrumb guide

Accueil > Blog > Guide Assurance Auto ⇒ Triangle d’urgence : comment bien le placer ?

Triangle d’urgence : comment bien le placer ?

Vous êtes en train de conduire tranquillement quand tout à coup... la voiture répond moins bien, vous pensez sentir un pneu crevé, un voyant jusqu’alors inconnu s’allume, ou pire, le véhicule s’arrête sans que vous sachiez pourquoi. Les pannes ne sont jamais agréables et on préférerait ne pas avoir à en parler, mais il est très important d'y être préparé. Entre autres choses, il est crucial de savoir placer correctement le triangle de sécurité car c’est le premier réflexe à avoir en cas de panne.
triangle de sécurité

Comment placer correctement le triangle de sécurité ?

Cela peut paraître simple, mais il est certain que tous les conducteurs ne savent pas comment placer le triangle d’urgence de leur véhicule et commettent souvent des erreurs qui peuvent rendre la circulation dangereuse. Des détails aussi simples que la position de cette signalisation d’urgence ou encore la distance à laquelle ils sont placés peuvent faire la différence entre une panne sans danger et un véritable désastre.

Il faut avant tout se souvenir d’une chose : le triangle doit être placé perpendiculaire à la chaussée. Cela peut paraître bête mais croyez-le bien, on voit souvent des choses assez bizarres sur la route. N’oubliez pas non plus que le triangle doit être placé sur l’accotement ou à l’intérieur de la bande d’arrêt d’urgence si elle est présente. A noter que le triangle n’est pas obligatoire si votre voiture stationne à l’intérieur de la bande d’arrêt d’urgence.

À quelle distance faut-il placer les triangles ?

Le triangle a un rôle bien défini : avertir les autres conducteurs que vous avez dû effectuer un arrêt d’urgence au milieu de la chaussée. Grâce à cette signalisation, les conducteurs pourront le savoir avec suffisamment d’anticipation pour adapter leur conduite et garantir leur sécurité, et la vôtre. Pour ce faire, il est important que la signalisation d’urgence soit visible de suffisamment loin.

Imaginons que l’on circule à 130 km/h (vitesse maximale autorisée sur l’autoroute), la distance de freinage se situe autour de 122 mètres. Le triangle d’urgence doit donc être visible à environ 100 mètres de distance. Pour cela, il faut le placer à environ 50 mètres de votre véhicule. Vous n’aurez probablement pas d’outil avec vous en voiture pour mesurer cette distance, mais vous pourrez la calculer en comptant vos pas. Un pas moyen mesure approximativement 50 centimètres. Il vous faudra donc compter 100 pas pour arriver autour des 50 mètres.

Si vous êtes obligé de vous arrêter après un virage, vous devrez signaler votre situation de manière à permettre une anticipation suffisante aux autres conducteurs, qui ne vous verront peut-être pas, mais sauront que vous êtes là. Pour toutes ces raisons, le triangle d’urgence doit être placé avec attention.

Où se procurer un triangle d’urgence ?

N’oublions pas que si son utilisation en cas de panne est obligatoire, en avoir toujours dans sa voiture l’est aussi ! Habituellement, lorsque vous achetez une voiture neuve, vous recevez également un pack sécurité qui inclut le fameux triangle.

Cependant, si vous deviez vous le procurer vous-même (que vous achetiez une voiture d’occasion, que vous les perdiez ou qu’ils soient détruits, etc.), vous pouvez les trouver facilement sur Internet ou bien dans certains grands magasins, pour un prix assez modique, et la plupart du temps accompagnés de gilets à bandes réfléchissantes et autres accessoires d’urgence.

Quelques gestes importants en cas d’arrêt d’urgence

Si vous devez vous arrêter en urgence, vous devrez également penser à plusieurs choses.
Lisez attentivement :

  • Gardez toujours le gilet réfléchissant sur vous. Vous devez l’enfiler avant de descendre de votre véhicule. Évitez à tout prix de quitter votre voiture sans l’avoir mis, car il vous rend visible pour tous les autres conducteurs. C’est un élément essentiel pour prévenir d’éventuels accidents. Si vous voyagez à plusieurs, gardez à l’esprit que seuls les passagers munis d’un gilet réfléchissant pourront descendre. Les autres devront attendre à l’intérieur du véhicule.
  • Contactez le service de dépannage. Si vous ne savez pas quel problème a causé la panne, il vaut mieux contacter directement le service de dépannage. Évitez surtout de réparer votre véhicule vous-même, au risque d’empirer son état. Souvenez-vous qu’avec votre couverture assistance L’olivier – assurance auto, la dépanneuse arrive en moins de 45 minutes !
  • Ne quittez jamais la bande d’arrêt d’urgence ou l’accotement. Même si la voie paraît complètement dégagée, vous ne devez jamais l’encombrer. La vitesse des véhicules sur une autoroute ou même sur une route conventionnelle est bien assez élevée pour qu’un conducteur n’ait pas le temps de freiner s’ils vous surprennent (ou si vous les surprenez) au milieu de la route.
  • Si votre véhicule s’est arrêté au milieu de la chaussée, faites votre possible pour le pousser vers l’accotement ou la bande d’arrêt d’urgence de manière à entraver le moins possible la circulation. Cependant, n’oubliez pas : le gilet réfléchissant et la signalisation d’urgence viennent en premier !

Si par malheur vous aviez à gérer un contretemps ou une panne sur la route, vous pourrez réagir rapidement et adopter la conduite adéquate grâce à ces conseils.

Pour ne pas avoir à l'utiliser

N’oubliez pas, il vaut mieux avoir un triangle de sécurité dans son véhicule et ne pas avoir à s’en servir. Avant de voyager, pensez à faire réviser votre véhicule et assurez-vous que tout est en ordre pour éviter les accidents causés par mégarde.