Breadcrumb actualites

Accueil > Blog > Actualités auto ⇒ Permis probatoire réduit grâce à une formation jeunes conducteurs | L'olivier – assurance auto

Permis probatoire : durée réduite grâce à une formation pour jeunes conducteurs

En 2019, une formation sera proposée aux jeunes conducteurs pour leur permettre de réduire la durée de leur permis probatoire. L’olivier – assurance auto vous dit tout.
Permis probatoire

Qu’est-ce que le permis probatoire ?

Pour rappel, le permis probatoire correspond à la durée durant laquelle un jeune conducteur doit conduire avec un disque A apposé à l’arrière de son véhicule.

La durée du permis probatoire varie entre 3 ans pour les permis obtenus lors d’une formation classique (ou d’une conduite supervisée), et 2 ans pour ceux obtenus dans le cadre d’une conduite accompagnée.

Durant cette période de permis probatoire, le jeune conducteur possède seulement 6 points sur son permis de conduire au lieu de 12. Ainsi, il se voit dans l’obligation de ne commettre aucune infraction pour récupérer ses 6 points manquants à la fin de son permis probatoire.

Mais, en 2019, il sera possible de récupérer ces points plus rapidement.


Permis probatoire


Une formation pour jeunes conducteurs visant à réduire la durée du permis probatoire

Le déroulement de la formation

La formation doit être effectuée entre les 6 mois et 1 an qui suivent l'obtention du permis de conduire. Elle a lieu durant 7 heures, sur une seule et même journée. Et, elle a lieu dans un établissement de conduite ou de la sécurité routière, selon ce qui est le plus proche de chaque candidat.

Cette formation, d’un coût de 100 €, n’est en aucun cas obligatoire, mais elle possède d’importants avantages.

Les avantages de la formation

Sous réserve de n’avoir commis aucun délit entraînant le retrait de points sur le permis, le principal avantage de cette formation est que tous les jeunes y participant verront la durée de leur permis probatoire réduite :

  • pour ceux qui ont obtenu leur permis dans le cadre d’une formation classique ou d’une conduite supervisée, la durée de leur permis probatoire passera de 3 à 2 ans;
  • et pour ceux qui ont obtenu le permis dans le cadre d’une conduite accompagnée, la durée de leur permis probatoire sera de 1 an et demi au lieu de 2 ans.

Du côté de la sécurité routière, cette formation permet également de lutter contre le “phénomène de sur-confiance qui survient entre six mois et un an après l'obtention du permis”, responsable de nombreux accidents meurtriers de la route.

Notions clés

  • Permis probatoire : période post-permis de 3 ans pour les formations classiques et conduites supervisées, et de 2 ans pour les conduites accompagnées
  • 2019 : un stage de 7h permettant de réduire la durée de son permis probatoire sera proposé aux jeunes conducteurs
  • La formation n’est pas obligatoire et coûte 100 €