Page banner road

Breadcrumb actualites

Accueil > Blog > Actualités auto ⇒ Sécurité routière mesures : les 26 mesures de Bernard Cazeneuve

Sécurité routière : les 26 mesures de Bernard Cazeneuve

Le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, a présenté récemment le plan d’action du gouvernement visant à réduire le nombre d’accidents de la route. Ce dernier fait suite au bilan inquiétant de la sécurité routière en 2014 : + 3,7 % de personnes décédées et + 2,5 % de personnes blessées par rapport à 2013 ; c’est la première hausse de ces chiffres depuis 12 ans. Il s’articule autour de quatre grands axes : « Sensibiliser, prévenir, former », « Protéger les plus vulnérables », « Lutter sans relâche contre les infractions graves » et « Améliorer la sécurité des véhicules et des infrastructures ».
Oreillettes

L’alcool au volant toujours aussi mortel

La conduite sous l’emprise de l’alcool reste la principale cause d’accident grave, notamment chez les 18-24 ans. Sur cette tranche d’âge, 24 % des accidents mortels sont dus à une consommation excessive d’alcool. Afin de lutter contre ce facteur accidentogène, le gouvernement a décidé d’abaisser le taux légal d’alcoolémie de 0,5 g/L de sang à 0,2 g/L pour les conducteurs novices (permis de moins de 3 ans, ou de moins de 2 ans en cas de conduite accompagnée).

Il est aussi prévu de former l’ensemble des médecins agréés au dépistage précoce des problèmes d’alcool et de stupéfiants, de mettre en place des tests salivaires de dépistage dans 11 départements pour expérimentation, ou encore d’obliger les bars, restaurants, et autres établissements qui vendent des boissons alcoolisées et qui sont autorisés à fermer entre 2 h et 7 h à mettre à disposition de leurs clients des dispositifs d’autocontrôle (type éthylotest).

Assurer la sécurité des automobilistes et des piétons

Outre la lutte contre l’alcool au volant, on trouve d’autres mesures visant à améliorer la sécurité des automobilistes et des riverains, notamment l’interdiction d’utiliser oreillettes, écouteurs casques… autrement dit tout système pouvant altérer l’attention ou l’audition des conducteurs. En effet l’utilisation d’un kit main libre plutôt que d’un téléphone ne réduit pas de manière significative le risque d’accident.

La sécurité des piétons est au cœur des préoccupations puisqu’on observe une hausse de 8 % du nombre de piétons décédés en 2014 par rapport à 2013. Ainsi, le plan d’action du gouvernement stipule notamment qu’il sera interdit de stationner à moins de 5 m des passages piétons, afin de laisser ces zones dégagées et facilement empruntables. Dans la même optique, les automobilistes se garant sur des passages piétons seront sanctionnés plus durement qu’avant.

La sécurité routière passe aussi par davantage de contrôles

Dans le but de diminuer les comportements à risque, Bernard Cazeneuve a également annoncé que le parc français de radars allait se développer et être modernisé. Notamment, il est prévu d’implémenter davantage de radars chantiers pour assurer la sécurité des travailleurs, mais aussi de mettre en place des radars double-face afin de mieux identifier les conducteurs en excès de vitesse. Autre cible du plan d’action : les vitres avant teintées, car elles incitent par exemple à téléphoner au volant en se pensant l’abri des regards ce qui diminue les possibilités de contrôle en flagrant délit. Afin d’éviter cette dérive, la réglementation concernant ces vitres va donc être durcie.