Page banner deer

Breadcrumb actualites

Accueil > Blog > Actualités auto ⇒ 2018, une hausse des prix du carburant | L'olivier – assurance auto

2018 : une hausse des prix du carburant

Le 1er janvier 2018, le prix du carburant a augmenté. 10 centimes pour le gasoil, et 6 centimes pour l’essence : voici la somme à ajouter au prix du litre que vous aviez l’habitude de payer. L’olivier fait le point.
Hausse prix carburant 2018

01 Janvier 2018 : une augmentation du prix du carburant

De nombreux Français, dont peut-être vous même, ont été surpris en faisant leur plein en ce début d’année 2018. Certains ont du penser ne pas s’être remis de leurs excès de la veille, mais le prix du carburant a bel et bien été revu à la hausse.

Les nouveaux prix, au litre, du carburant

  • Gasoil : 1.39€ ( + 10.69 centimes )
  • Essence sans-plomb 95 : 1.46€ ( + 6,03 centimes )
  • Essence sans-plomb SP95-E10 : 1.45€ ( + 6,40 centimes)
  • Essence sans-plomb 98 : 1.53€ ( + 6.29 centimes )

Ok mais, pourquoi cette hausse des prix ?

Parce que le gouvernement veut aligner le prix du diesel, à celui de l’essence, afin de réduire la circulation des véhicules à moteurs diesel. En effet, ils sont bien trop polluants, et dangereux pour la santé, suite au rejet de dioxydes d'azote (NO2) qui attaquent les voies respiratoires. Cela permettrait ainsi de rééquilibrer le parc automobile en France puisque les véhicules diesel représentent, actuellement, 80% de ceux utilisés par les Français. Et sur le principe, ça semble être une bonne idée. Après tout, pourquoi est-ce que l’on favoriserait l’un plus que l’autre ?

Le seul hic, c’est que l’essence aussi voit son prix augmenter. Et cette augmentation représente environ 6 centimes supplémentaires par litre d’essence.

Mais, si le gouvernement voulait égaliser les prix, pourquoi ne baisse-t-il pas celui de l’essence ? Et bien parce que le prix des carburants est influencé par la taxe carbone, une taxe qui elle aussi a augmenté en 2018. Elle s’applique selon la quantité de CO2 rejeté par les véhicules. En sachant que l’essence rejette plus de CO2 que le diesel, son prix ne pouvait être baissé alors que la taxe carbone augmentait.

L’idée de fond du gouvernement est donc d’augmenter le coût du diesel afin qu’il égale celui de l’essence. Ainsi, il n’y aura plus de raison valable pour favoriser le diesel à l’essence.

Pallier à l'augmentation des prix du carburant

Pour ne pas subir cette augmentation des tarifs, et faire le plus d’économies possibles, la bonne idée serait donc d’apprendre à réduire sa consommation de carburant, tout simplement.


Et, c’est dans cet objectif que la prime à la casse connait, elle aussi, quelques changements en cette année 2018.