Page banner office

Breadcrumb guide

Accueil > Blog > Guide Assurance Auto ⇒ Expertise auto en cas de sinistre | L'olivier – assurance auto

Sinistre et expertise automobile : comment ça marche ?

Suite à un accident automobile, votre assureur mandate un expert indépendant qui procède à l’expertise de votre voiture dont l’objectif est de déterminer la valeur du véhicule avant sinistre et le montant des dommages causés.
Voiture sinistrée expertisée

A quoi sert l’expertise automobile et comment se déroule-t-elle ?

Mandaté par l’assureur, l’expert doit évaluer en toute impartialité le montant des réparations. Il commence par vérifier que la voiture expertisée est bien celle qui figure sur le contrat d’assurance pour lequel il est appelé. Il vérifiera ensuite la cohérence des informations renseignées dans le constat amiable. La description de l’accident justifie-t-elle les dégâts constatés sur la voiture ?

Dans un second temps, l’expert évaluera le coût des réparations pour remettre le véhicule en état.

Il communique ensuite son rapport d’expertise à la société d’assurance ainsi qu’au propriétaire du véhicule expertisé. Ce dernier peut d’ailleurs suivre le travail de l’expert et assister à sa visite.

Est-il possible de contester une expertise automobile ?

Même s’il est missionné par la société d’assurance, l’expert n’en demeure pas moins indépendant et impartial. Cependant, si vous estimez que le chiffrage des réparations est sous-évalué, vous pouvez contester le rapport d’expertise et demander une expertise contradictoire.

Sachez cependant que la recherche du second expert ainsi que le paiement de ses honoraires resteront à votre charge. Si le rapport d’expertise contradictoire parvient aux mêmes conclusions que celles du rapport initial, leurs conclusions feront autorité de la chose jugée.

En cas de désaccord entre les deux experts, le dossier passe en procédure d'arbitrage. Un troisième expert, figurant sur la liste des experts agréés auprès de la cour d'appel, est alors nommé. Les honoraires de ce dernier sont partagés entre l’assureur et l’assuré.

Comment faire lorsque l’examen du véhicule est impossible ?

Dans certains cas, il n’est pas possible de procéder à l’examen de la voiture, en cas de vol notamment. L’expert base alors son analyse grâce à divers outils (cote Argus, valeur du marché, historique de réparations du véhicule, rapport du dernier CT…) pour estimer la valeur du véhicule avant le sinistre.