Page banner teleconseiller

Breadcrumb guide

Accueil > Blog > Guide Assurance Auto ⇒ Voiture incendiée : que faire, comment être indemnisé ?

Comment être indemnisé pour une voiture incendiée ?

Votre véhicule stationnait à l’extérieur et un beau matin, vous la retrouvez complètement détruite des suites d’un incendie. L’olivier vous livre les démarches à entreprendre pour être indemnisé.
Conversation téléphonique

La voiture brûlée est couverte par une garantie incendie

Si vous êtes couvert par une assurance auto de type intermédiaire (exemple : Tiers Confort) ou si avez souscrit une garantie incendie en plus de votre assurance, votre assureur vous couvre en cas d’incendie.

Dans ce cas-là, vous devez en premier lieu porter plainte auprès des autorités de police. Vous êtes de plus tenu d’informer votre assureur dans les 5 jours suivant la découverte de votre voiture incendiée. Votre déclaration devra préciser le lieu et les circonstances de l’incident.

Une fois votre déclaration effectuée, votre assureur vous indiquera la marche à suivre afin qu’un expert vienne examiner votre véhicule. Les délais ne sont pas fixés légalement mais l’intervention de l’expert se fait généralement sous une semaine ou 15 jours.

Suite à l’expertise de votre véhicule, vous recevrez une copie du rapport envoyé à votre assureur par l’expert.

Attention : chez L'olivier – assurance auto, quand l'origine du sinistre est volontaire ou indéterminée, c'est votre garantie Dommages tous accidents, incluse dans le contrat Tous Risques qui vous couvrira contre les actes de vandalismes.

Absence d'une couverture incendie

En l’absence de couverture incendie dans votre contrat, vous pouvez faire une demande d’indemnisation à la commission d'indemnisation des victimes d'infraction (CIVI), à la condition que vos ressources annuelles ne dépassent pas 25 074 € (plafond en vigueur depuis le 1er janvier 2011).

Vous pouvez alors espérer toucher jusqu’à 4 179 € pour la destruction de votre véhicule incendié. Pour ce faire, vous devrez fournir une attestation d’assurance de votre véhicule, le certificat d’immatriculation (carte grise) et un certificat de passage dans un centre de contrôle technique agréé si votre voiture a plus de quatre ans d’ancienneté.

En cas de refus d’indemnisation par la CIVI, vous pouvez faire une réclamation auprès de votre préfecture. En effet, l’Etat est, d’un point de vue légal, « responsable des dégâts et dommages résultant des crimes et délits commis […] contre des biens. ». Le juge administratif devra alors juger des conditions d’application du texte.