Tempête et vent violent s’invitent parfois en France et, le moins que l’on puisse dire, c’est que leur passage est assez… remarqué ! Causant de nombreux dégâts, il est important d’être vigilant lorsque vous y êtes exposé. Si votre région est placée en vigilance vent violent, alors cet article est fait pour vous. Nous vous y expliquons les précautions à prendre et les bonnes pratiques à avoir lorsque cet événement climatique survient.

tempête vent violent

Vent violent : qu’est-ce que c’est ?

Un vent est dit violent lorsque sa vitesse moyenne est supérieure à 80km/h et 100km/h en rafale dans les terres. Lorsque sa vitesse moyenne monte au-delà de 89km/h, alors il devient une tempête. Ce seuil peut varier selon les régions : il est par exemple plus élevé dans les régions côtières.

Le vent violent est particulièrement dangereux car il a beaucoup de force. Il peut causer de nombreux dégâts tels que des toitures endommagées, des arbres arrachés ou encore des coupures d’électricité. Peut-être vous souvenez-vous des fameuses tempêtes Lothar et Martin qui ont frappé la France en 1999 ? On vous explique comment vous protéger et éviter les dégâts autant que possible.

Nos conseils pour vous protéger d’un vent violent ou d’une tempête

  • Fermez toutes vos fenêtres et vos portes, mais aussi vos volets et stores. Ainsi, les vitres de vos fenêtres seront protégées d’une éventuelle projection d’objet.
  • Mettez à l’abri, dans un endroit clos en dur, votre mobilier de jardin, barbecue, etc. Pensez également à refermer et replier tout ce qui est toiles tendues (parasols, tonnelles, etc). En effet, le vent pourrait très facilement s’y engouffrer et les emporter.
  • Mettez à l’abri votre voiture dans un endroit clos en dur pour ne pas qu’elle se trouve abîmée. Si cela n’est pas possible, essayez de la stationner le plus loin possible des arbres et branches qui pourraient lui tomber dessus.
  • Ne sortez pas de chez vous. Reportez vos déplacements autant que possible. Restez chez vous et suivez l’évolution de la situation sur le site de Meteo-France.
  • Prévoyez d’autres moyens d’éclairage tels qu’une lampe torche ou des bougies pour être prêt en cas de coupure d’électricité.

Les bonnes pratiques à adopter après une tempête ou un vent violent

  • Une fois la situation calmée, sortez constater les dégâts. Si vous êtes victime d’un sinistre, prenez des photos afin de nourrir le dossier que vous déposerez auprès de votre assureur. D’ailleurs, il convient d’en informer votre assureur dans les plus brefs délais.
  • Ne montez pas sur votre toiture. Il se peut qu’elle ait été fragilisée et, en cela, c’est très dangereux. En cas de chute de tuiles, faites appel à un professionnel pour la réparation de votre toit.
  • Si un arbre de votre jardin menace de tomber, contactez un professionnel car cela est dangereux. L’arbre doit être abattu au plus vite afin d’éviter qu’il ne chute et provoque davantage de dégâts. Si l’arbre est situé sur la voie publique, contactez votre mairie pour l’en informer.
  • Ne touchez pas aux fils électriques tombés au sol. Cela est extrêmement dangereux car vous pourriez vous électrocuter.
  • Si vous prenez la route, au volant d’une voiture, d’un vélo ou même d’un engin de mobilité douce, soyez très vigilant. En effet, à la suite d’un vent violent, il est possible que des dégâts affectent la chaussée. Ainsi, faites attention aux éventuels arbres, branches, débris ou inondations qui pourraient obstruer votre chemin.

Vous êtes assuré chez L’olivier et vous avez subi un sinistre ?

Voici comment le déclarer.

Déclarer un sinistre auto

Déclarer un sinistre habitation