Dans l’article précédent, nous faisions un point sur ce qu’est le bonus-malus. Et, une fois qu’on l’a bien compris, il est intéressant, voire même important, de savoir comment est-ce qu’il se calcule. L’olivier vous l’explique.

La première chose à savoir est que votre coefficient de départ est de 1.

Pour calculer votre bonus

Chaque année passée sans aucun accident responsable, votre coefficient réduit de 5%. Il vous suffit donc de multiplier votre coefficient de l’année passée par 0,95 afin d’obtenir celui de l’année en cours.

Le coefficient est toujours arrondi à 2 chiffres après la virgule. Sa réduction maximale est de 0,50, soit -50% sur votre prime de référence. Pour y voir plus clair, voici un petit tableau récapitulant l’évolution de votre Bonus :

Ancienneté du contrat Calcul du coefficient bonus Coefficient bonus
Souscription 1
1 an 1*0,95 0,95
2 ans 0,95*0,95 0,90
3 ans 0,90*0,95 0,85
4 ans 0,85*0,95 0,80
5 ans 0,80*0,95 0,76
6 ans 0,76*0,95 0,72
7 ans 0,72*0,95 0,68
8 ans 0,68*0,95 0,64
9 ans 0,64*0,95 0,60
10 ans 0,60*0,95 0,57
11 ans 0,57*0,95 0,54
12 ans 0,54*0,95 0,51
13 ans 0,51*0,95 0,50

Pour calculer votre malus

Pour chaque accident dont vous êtes responsable, votre prime de référence vous coûtera 25 % de plus que l’an passé.

Pour savoir à quelle somme cela correspond, il vous suffit de multiplier votre coefficient actuel par 1,25. Donc, si votre coefficient était de 0,85, il passera à 1,06.

Bon à savoir

Si vous avez un coefficient de 0,50 depuis au moins 3 ans, votre 1er accident responsable ne vous fera pas perdre votre bonus. Mais, pour bénéficier de nouveau de cet avantage, il vous faudra passer 3 ans sans aucun accident responsable.