Page banner guy

Breadcrumb guide

Accueil > Blog > Guide Assurance Auto ⇒ Tout savoir sur la franchise | L'olivier – assurance auto

Assurance auto : tout savoir sur la franchise

Présente dans la plupart des contrats d’assurance auto, la franchise est la somme restant à la charge de l’assuré lors d’un accident responsable. Son but est avant tout préventif : elle incite les conducteurs à la prudence. Comment fonctionne-t-elle ? Comment est-elle calculée ? Nous répondons à vos questions.
Franchise assurance auto

Qu’est-ce que la franchise auto ?

La franchise, dans le lexique de l’assurance auto, c’est le montant qui reste à la charge de l’assuré en cas de sinistre impliquant sa responsabilité. Attention, le montant de la franchise varie en fonction du type d’accident, de votre degré de responsabilité dans celui-ci ainsi que de la garantie impliquée.

Exceptions

Attention, il existe des exceptions. En cas de sinistre non responsable, une franchise peut s’appliquer selon la garantie mise en jeu :

  • vol ou tentative de vol de la voiture
  • incendie du véhicule
  • bris de glace
  • collision avec un tiers non identifié

Ces informations doivent être mentionnées dans votre contrat d’assurance auto.

Comment est-elle calculée ?

La franchise peut être :

  • un montant fixe (ex : 200 €)
  • un pourcentage du montant des réparations (ex : 10 %)
  • la combinaison d’un montant fixe et d’un pourcentage (100 € + 5 % du montant des réparations)

Les franchises qui combinent un montant fixe et un pourcentage du montant des réparations sont souvent plafonnées par un montant défini dans les dispositions générales.

Quels sont les différents types de franchises ?

Il existe deux types de franchises : les franchises relatives (ou « simples ») et les franchises absolues.

La franchise relative

Dans le cas d'une franchise relative, le client est remboursé intégralement du montant des réparations si le montant de la franchise est dépassé. En revanche, si le montant des réparations est inférieur à celui de la franchise, c’est à l’assuré de prendre en charge la totalité des frais engagés.

Par exemple : si le montant de la franchise est de 200 €, l’assuré ne sera pas indemnisé si le sinistre est de 180 €. Cependant, si le sinistre est de 250 €, l’assurance prendra en charge l’intégralité du remboursement (250 €) et l’assuré n’aura rien à rembourser.

La franchise absolue

Dans le cas d’une franchise absolue, l’assuré paye la franchise et l’assurance règle la différence.

Par exemple : si la franchise est de 200 € et que le montant du sinistre est de 600 €, l’assuré paiera la franchise (200 €) et l’assurance remboursera le reste (400 €). De la même façon que pour la franchise relative, si le montant de la franchise est supérieur à celui du sinistre, l’assuré ne sera pas remboursé.